Madagascar: Toamasina - Des escrocs et fabricants de faux billets de banque mis aux arrêts

Vers la fin de soirée du samedi dernier, une série d'arrestations de quatre malfaiteurs a eu lieu à Tanamakoa, district Toamasina I.

Les faits, la gendarmerie a reçu une plainte lui informant sur un cas d'escroquerie. Un individu s'est rendu chez un habitant dans le fokontany Savalaina district de Brickaville. Il a persuadé la victime qu'il avait le moyen de dédoubler les billets. L'explication de l'escroc semblait assez convaincante pour que le pigeon se laisse tenter pour aller plus loin. L'arnaqueur a convaincu la victime de lui donner une somme de 16.000.000ar.

La victime crédule est tombée dans le panneau. Lors de la transaction, il est convenu que l'escroc lui verse la somme de 48.000.000ar. Le remboursement de la somme se fait en trois tranches.

Au bout de 4 mois aucun remboursement n'a été effectué par ce dernier. Inquiet, la proie a porté plainte. Les limiers de la gendarmerie ont procédé à des collectes de renseignements. L'auteur a été rapidement identifié et interpellé par les forces de l'ordre. Ils ont arrêté l'escroc après l'enquête sur les lieux. L'arrestation de ce dernier a permis de localiser et capturer avec des matériels de fabrication des faux billets de banque, avec ses deux complices.

Ces trois malfaiteurs ont balancé le commanditaire de l'acte, et ce dernier a été tout suite appréhendé par les forces de l'ordre. Ces quatre personnes ont tous des dossiers en matière d'escroquerie et de faux billets de banque au sein de l'unité de la gendarmerie à Brickaville et Toamasina.

Tous placés en garde à vue. Malgré les actions effectuées par les forces de l'ordre, cette floraison de faux billets reste un danger pour l'économie nationale.La gendarmerie incite la population à faire preuve de vigilance et de toujours vérifier l'authenticité des billets lors d'une transaction.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.