Sénégal: Adoption du budget 2021 du ministere des forces armées - Sidiki Kaba en «double»

3 Décembre 2020

Les députés ont voté, sans débat, hier, mercredi 2 décembre 2020, le projet de budget 2021 du ministère des Forces Armées, arrêté à la somme de 355.347.961.390 de francs CFA, contre 198.903.781.661 de francs CFA l'exercice précédent ; soit une hausse de 156.444.179.729 de francs CFA par rapport à l'année précédente. Le budget de Sidiki Kaba a connu une hausse considérable.

Le projet de budget 2021 du ministère des Forces Armées a été adopté hier, mercredi 2 décembre 2020, sans débat, par les députés à l'Assemblée nationale. Il est arrêté à la somme de 355.347.961.390 de francs CFA d'engagement et la somme de 262.880.124.434 de francs CFA en crédits de paiement.

Ce budget a connu une hausse considérable par rapport au précédent qui s'élevait à 198.903.781.661 de francs CFA ; soit une différence de 156.444.179.729 de francs CFA. Il s'articule autour de quatre programmes. Le programme 1002 : pilotage, coordination et gestion administrative. Pour l'exercice 2021, les crédits de ce volet sont de 30.199.651.565 de francs CFA et 24.799.651.565 de francs CFA en autorisations d'engagement.

Pour le programme 2005 : Défense du territoire national, on a 194.614.226.736 de francs CFA en autorisations d'engagement et 157.387.389.825 de francs CFA en crédits de paiement.

Concernant le programme 3 : Sureté publique et maintien de l'ordre, les montants alloués sont fixés à 80.543.083.044 de francs CFA en crédit de paiement et 130.384.083.089 de francs CFA en autorisations d'engagement.

Le programme 30024 : Opération à caractère industriel et commercial, pour l'exercice 2021, les crédits de ce compte spécial sont arrêtés à la somme de 150.000.000 de francs CFA.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.