Sénégal: Respect des mesures barrières face à la hausse des cas de Covid-19 - Macky exige le renforcement des contrôles systématiques du port du masque

3 Décembre 2020

Le relâchement noté dans le respect des mesures barrières face au nouveau coronavirus et l'augmentation relative des cas communautaires constatée ces derniers temps-ci inquiètent au plus haut point le président de la République. En Conseil des ministres tenu hier, à Dakar, Macky Sall a demandé au Gouvernement de renforcer les contrôles systématiques du port du masque dans les transports, lieux et établissements publics.

La hausse des cas de nouvelles contaminations au coronavirus, après une relative période d'accalmie notée ces deniers temps-ci, n'est pas partie pour rassurer les autorités étatiques, en premier le Chef de l'Etat. Aussi, le président de la République Macky Sall a demandé hier, mercredi, en Conseil des ministres, le renforcement des contrôles systématiques du port du masque dans les transports, lieux et établissements publics face au « relâchement constaté et à l'augmentation relative des cas communautaires » de Covid-19. Une maladie qui a fait irruption au Sénégal depuis début mars dernier et qui a paralysé toutes les activités, comme partout ailleurs dans le monde, avec son cortège de morts et de désolation.

Selon le communiqué du Conseil des ministres qui s'est tenu hier, mercredi, et signé par Oumar Guèye, ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l'aménagement des territoires, porte-parole du gouvernement, le président Macky Sall a rappelé « l'impératif de veiller à l'observance des règles et mesures barrières lors des manifestations et rassemblements qui doivent être réduits au strict minimum ».

Le communiqué ajoute qu'à cet égard, le chef de l'Etat a demandé au ministre de la Santé et de l'Action sociale de « lui proposer de nouvelles mesures préventives visant à endiguer durablement la pandémie de la Covid-19 et éviter l'engorgement de nos structures sanitaires ». Pour rappel, le bilan des nouvelles contaminations à Covid-19 s'est hissé à 66 cas au cours des dernières 24 heures, un décès a été enregistré et 1.053 tests effectués, correspondant à un taux de positivité de 6,27 %. Le chiffre des nouvelles contaminations a ainsi plus que triplé par rapport à la veille, où 18 nouveaux cas avaient été recensés.

Pis, il a été constaté une prédominance des nouvelles contaminations issues de la transmission communautaire qui sont montées à 37 cas. Toute chose donnant poids à la psychose d'une deuxième vague de Covid-19 que le Sénégal voudrait éviter à tout prix. Toujours dans le registre de la prise en charge la santé des populations, le président de la République a indiqué au Ministre Abdoulaye Diouf Sarr, toujours au cours de ce Conseil des ministres, « l'urgence de prendre toutes les dispositions pour assurer le fonctionnement adéquat des centres publics de dialyse et la prise en charge des patients (insuffisants rénaux) dans les meilleures conditions ».

Dans la foulée, il lui a demandé en relation avec le Secrétariat exécutif du Conseil national de Lutte contre le Sida (Cnls), « d'accentuer la mobilisation des partenaires autour du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme qui vient d'allouer, au Sénégal, 45 milliards 668 millions FCFA ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.