Algérie: Intoxication au monoxyde de carbone - 12 morts et 278 secourus durant novembre

Alger — Douze (12) personnes sont mortes et 278 autres ont été secourues suite à l'inhalation du monoxyde de carbone Co, durant le mois de novembre écoulé à travers le pays, indique jeudi un communiqué des services de la Protection civile.

L'utilisation massive des différents dispositifs de chauffage, avec la baisse des températures durant l'hiver, augmente les risques d'intoxication au monoxyde de carbone Co, relève la Direction générale de la Protection civile, qui rappelle que la prévention "reste un moyen très efficace pour réduire les risques liés à ce type d'accidents domestiques".

Elle a invité, à cet effet, les citoyens à respecter les consignes de sécurité nécessaires pour éviter les drames causés par l'inhalation de ce gaz toxique.

Et en cas d'urgence, appeler la Protection civile par le numéro "14" et ou le numéro vert "1021", recommande la même source.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.