Cameroun: Ecole de faune de Garoua - Le Haut-Commissaire de Grande-Bretagne en visite

Rowan Laxton était la semaine dernière dans cet établissement de formation des cadres de l'administration forestière et faunique.

Plus qu'un symbole ! Rowan Laxton, Haut-Commissaire de Grande-Bretagne au Cameroun, a planté le 25 novembre dernier dans la cour principale de l'Ecole de faune de Garoua, le cassia siamea, une espèce d'arbre. Le souvenir de ce passage dans cet établissement, au-delà des mots du diplomate consignés dans le Livre d'Or et des photos, sera perpétué par cet arbre qui jouxte celui mis en terre par un autre diplomate, Hans Peter Schadek, en octobre 2018.

Après la petite opération de plantation d'arbre, Rowan Laxton a procédé à la découverte de la plaque commémorative. Le prestigieux hôte a fait une visite guidée de l'école qui forme les éco gardes dans la sous-région. Il a notamment marqué des arrêts dans les salles de cours, les laboratoires, l'amphithéâtre, la bibliothèque, les bureaux administratifs. Il a découvert le cadre de travail. Le Haut-Commissaire a salué la « diversité immense des animaux et des plantes » qu'on trouve au Cameroun. Au terme de la visite conduite par Michel Babale, directeur de l'école, Rowan Laxton s'est dit « impressionné ». Néanmoins, il a reconnu qu'il « y avait encore des choses à faire au niveau pratique ». Il a laissé entendre qu'il va continuer le plaidoyer auprès de son pays pour, à terme, aboutir au renforcement de la coopération entre l'Ecole de faune de Garoua avec le Jardin zoologique de Londres. A titre de rappel, l'Ecole de faune de Garoua a été créée en 1970.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.