Soudan: Dr. Youssef affirme que la voie de l'Est-Soudan mettra fin aux guerres internes

Al-Gadaref — Le ministre du gouvernance fédérale, Dr. Youssef Adam Al-Dhay a conclu sa visite dans l'État fédéré de Gedaref, qui a duré une journée, au cours de laquelle il a rencontré le Comité de sécurité, les comités de résistance, les Forces pour la Liberté et le Changement et le gouvernement de l'État.

Au cours des réunions, le ministre a été informé des conditions des réfugiés éthiopiens dans le camp d'Um Rakuba, des efforts du gouvernement de l'État et des organisations internationales dans le logement et l'aide aux réfugiés, et il a insisté sur la nécessité d'alléger la pression que les camps de réfugiés exercent sur le citoyen, en particulier à la lumière de la deuxième vague de Corona.

Le ministre de la gouvernance fédérale a affirmé que la voie de l'est du Soudan - dans l'accord de paix - mettra une fois de plus fin aux causes de l'éclatement des guerres internes, et que le protocole de pouvoir en cours est une question secondaire par rapport aux grands gains que l'accord permettra aux citoyens de l'est du Soudan.

Dr. Youssef a annoncé que son ministère travaillera avec le gouvernement de l'État de Gedaref pour atteindre le budget 2021 pour le boom agricole souhaité, ainsi que pour mener des contacts avec le gouvernement fédéral pour accomplir le reste de la solution radicale à l'eau de Gedaref, tout en concentrant l'attention sur les localités frontalières à travers des projets de réinstallation et la prestation de services après Le gouvernement a récemment restauré une superficie estimée de terres malicieuses.

Le ministre a éclairé les forces révolutionnaires sur les niveaux de loi décentralisés récemment approuvés et le projet de loi sur le gouvernement local et leur importance dans la résolution des problèmes de service, la participation à la gouvernance, la formation des gouvernements des États pour améliorer la vie des citoyens et traiter les problèmes de développement et de services.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.