Cote d'Ivoire: Micro-initiatives de proximité - L'UE inaugure la « Fabrique culturelle » réhabilitée

3 Décembre 2020

L'ambassadeur de l'Union européenne, Jobst Von Kirchmann en compagnie de l'ambassadeur d'Espagne en Côte d'Ivoire a procédé, le 2 décembre 2020, à l'inauguration de la réhabilitation de la « Fabrique culturelle », à Abidjan-Cocody, les 2Plateaux.

Pour le public bénéficiaire de l'ouverture de la ludothèque-bibliothèque jeunesse, l'occasion était bonne de venir exprimer leur reconnaissance à l'Ue et à l'initiatrice de la « Fabrique culturelle », Chantal Djédjé. Les jeunes qui ont pris d'assaut cet espace culturel, l'on manifesté à travers les chants et les roulements de batterie de la talentueuse Djéka Legré.

C'est dans le cadre du dispositif des micro-initiatives du projet de Leadership et initiatives des actions non-étatiques (Liane 2), que la « Fabrique culturelle » a bénéficié du soutien de l'Ue.

L'initiative de Chantal Djédjé a été ainsi financée à hauteur de 5 millions de FCFA. Et ce, en vue de l'accès aux droits culturels promu par la coopération Côte d'Ivoire-Union européenne. « La culture est un vecteur de cohésion sociale. C'est pourquoi l'Union européenne soutien cette initiative. Il y a aussi le fait que ce soit un micro-projet, c'est-à-dire l'initiative d'une personne, Chantal Djédjé qui a mis en place un espace où les jeunes peuvent s'exprimer ainsi que tous les âges », a expliqué l'ambassadeur de l'Union européenne, Jobst Von Kirchmann.

Poursuivant, il a indiqué que la Côte d'Ivoire et l'Union européenne ont mis en place un ensemble de micro-projet bénéfique à l'ensemble de la population. « Nous sommes à 50 projets sur toute l'année. La bonne nouvelle, comme cela a été un succès nous allons doubler la mise pour l'année prochaine. Ce qui fera 100 projets pour 2021 », a-t-il annoncé. Et de préciser qu'il s'agit de projets pour la communauté qui s'inscrit dans des valeurs. « Nous avons un excellent exemple avec Chantal Djédjé », s'est-t-il réjoui.

Chantal Djédjé, initiatrice de la « Fabrique culturelle » a souligné qu'il s'agit d'un projet d'espace pluridisciplinaire qui accueille toutes les disciplines artistiques ouvert au public et aux riverains. « Nous avons l'avantage d'être à cheval entre un quartier populaire et un quartier résidentiel. Depuis 7 ans, nous faisons de la musique, du théâtre et de la danse. Le livre était encore très éloigné du public dans notre espace. Pour moi, quand on veut donner l'envie de lire aux enfants, il faut leur faciliter l'accès au livre. C'est comme ça qu'est né cet espace de jeu et du livre », a-t-elle expliqué.

Poursuivant, elle a soutenu qu'un tel espace met à la disposition des enfants des outils qui leur permettront de se développer. Tout en leur donnant l'envie de dire qu'on peut rester chez soi et réussir.

Pour sa part, Bamba Semon, Coordonnateur national de la Coopération Côte d'Ivoire-Union européenne, a relevé que le 11ème fonds européen de développement a apporté un appui au secteur culturel ivoirien. L'Ue, dira-t-il, a mis ainsi en lien des priorités avec celle de la Côte d'Ivoire dont les questions culturelles.

A noter que le dispositif de micro-initiatives de proximité sera financé à hauteur de 490 millions de FCFA jusque mi 2022.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.