Congo-Kinshasa: Covid-19 - La France finance un projet de dépistage précoce des personnes vulnérables à Kinshasa

Dans le cadre du projet pilote de dépistage précoce et actif des personnes vulnérables dans le cadre de la lutte et la réduction de la morbi-mortalité de la Covid-19, mis en œuvre par Médecins Du Monde et financé par l'Ambassade de France en République Démocratique du Congo, une cérémonie de lancement officielle a eu lieu le week-end dernier à Kinshasa.

D'une part, ce projet déployé dans la Ville-province de Kinshasa, plus précisément dans la zone de santé de Selembao, au quartier Badiadingi (centre de Santé de St. Anne) et la commune de Nkulu (centre de Santé Rapha) a, pour objectif, la réduction de la morbi-mortalité des patients atteints de Covid-19 à Kinshasa et en RDC. D'autre part, il vise aussi l'amélioration du dépistage, de la prise en charge, et de la protection des patients âgés de plus de 50 ans ou atteints d'hypertension ou de diabète dans le cadre de la prévention des formes graves de Covid-19 dans 2 zones de santé de la Ville-province de Kinshasa.

Au-delà de la réduction de la comorbidité Covid-19, ce projet, en collaboration avec l'OMS via sa campagne de dépistage massif des cas de diabète et d'hypertension artérielle et de sensibilisation liés à la Covid-19, est une opportunité de réorienter la riposte en la ciblant sur la surveillance et la prise en charge des personnes vulnérables. « A travers le financement de ce projet, la France se réjouit d'accompagner la RDC dans sa stratégie pilote de réponse à l'épidémie de Covid-19 et saisit cette opportunité pour féliciter la RDC pour ses efforts dans la lutte contre les maladies non transmissibles (diabète et hypertension artérielle) » a déclaré François Pujolas, Ambassadeur de France en RDC.

Signalons que depuis 1976, la France, à travers l'Agence Française de Développement (AFD), soutient plusieurs projets de développement dans différents secteurs en RDC. L'AFD est l'un des principaux partenaires des autorités locales. Elle accompagne, par le biais de dons, les acteurs publics et privés. Elle concentre son action sur les axes prioritaires suivants : réduire les inégalités sociales et territoriales en particulier dans l'accès à une éducation, à une santé de qualité, l'aménagement urbain, la desserte en eau potable et l'assainissement en milieu urbain ; renforcer le capital humain spécifiquement dans la formation professionnelle adaptée aux besoins des acteurs économiques ; dynamiser le développement des entreprises créatrices d'emplois notamment dans l'appui au secteur privé, l'exploitation durable des ressources naturelles, l'inclusion financière et le renforcement des capacités des opérateurs privés ; appuyer l'émergence d'une gouvernance financière plus efficace ; soutenir le développement d'un Etat de Droit.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.