Maroc: A Béni Mellal-Khénifra, les autorités locales à pied d'œuvre pour lutter contre les effets de la vague de froid

Khénifra — Avec la vague de froid qui touche actuellement la région Béni Mellal-Khénifra et les dernières pluies et chutes de neige qui se sont abattues sur de nombreuses zones de la région, les autorités locales se sont mobilisées pour lutter contre les effets de cette vague et prémunir les habitants des zones montagneuses et celles touchées par les conditions climatiques difficiles lors de la saison hivernale.

Les Comités de veille et de suivi des provinces de Khénifra, de Béni Mellal et d'Azilal ont pris, dans ce sens, un ensemble de mesures proactives destinées à faire face aux effets de la vague de froid et à faciliter le désenclavement des localités montagneuses, mais aussi à recenser les femmes enceintes, les sans-abris et les personnes démunies dans un contexte tout aussi exceptionnel marqué par la propagation de la Covid-19.

Ces différents comités ont, dès lors, entamé l'activation des plans d'action provinciaux relatifs à l'atténuation des effets de la vague de froid. Une mesure qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI visant à accorder un intérêt particulier aux citoyens des zones montagneuses pendant les périodes de chutes de neige, de pluies et de froid.

Les mesures concernent également l'approvisionnement normal en denrées de première nécessité, la distribution du fourrage pour le bétail, l'organisation d'une intervention immédiate à travers des secours par hélicoptères et la mobilisation d'engins de déneigement.

Dans ce sens, les autorités locales de la province d'azilal, qui compte le plus grand nombre de zones montagneuses dans la région Béni Mellal-Khénifra, ont pris une batterie de mesures pour limiter les dommages que pourraient engendrer les perturbations météorologiques lors de la période des chutes de neige.

La province a adopté, dans ce sens, un plan d'action en coordination avec les services de la direction provinciale de l'équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, basé sur la collecte, le traitement et la diffusion des informations recueillies auprès des postes de coordination avancés, relatives aux routes et pistes interrompues suite aux chutes de neige, afin de mobiliser les moyens matériels et humains nécessaires pour la réouverture de ces axes routiers et le désenclavement de la population.

Selon la Division de l'équipement, de l'urbanisme et de l'environnement à la province d'Azilal, le Plan d'action de la gestion des risques de la vague de froid à la province au titre de la saison hivernale 2020-2021 comprend, dans un premier temps, l'actualisation des données relatives aux zones menacées et leur localisation sur une carte en étroite collaboration avec les autorités locales concernées et les représentants des commissions provinciales et locales de prévention.

Dans ce sens, il a été procédé au recensement d'un total de 397 douars relevant de 25 collectivités territoriales et comptant une population estimée à 155.740 habitants, soit 27.089 ménages concernés directement par la gestion de la vague de froid.

Il s'agit également de l'activation des postes de commandement avancés en plus du poste de commandement provincial qui assure une étroite liaison avec le centre de veille et de coordination central.

Ces différentes structures mises en place ont pour missions d'effectuer des visites aux douars concernés, de maintenir un contact permanent avec la population ciblée, outre le recensement du matériel public et privé adapté au déneigement des routes et pistes et le suivi régulier de l'évolution de la situation et le suivi, de manière régulière, des prévisions météorologiques pour être au fait du déroulement des opérations de secours ainsi que de l'évolution de la situation.

Par ailleurs, une importante flotte composée de 44 engins a été mobilisée dans l'ensemble de la province pour l'ouverture des routes et des pistes en cas de chutes de neige, au moment où les équipes techniques pour le rétablissement du courant électrique en cas de coupure ou de réparation des poteaux électriques tombés seront renforcées.

Pour ce qui est des mesures sanitaires prévues, la province d'Azilal a pris les dispositifs nécessaires en concertation avec la délégation provinciale de la santé en vue de renforcer la mobilisation des équipes médicales et paramédicales et d'assurer l'approvisionnement des dispensaires et centres de santé en quantités suffisantes de médicaments. Le total des femmes enceintes recensées a atteint 1.867 femmes relevant de 25 communes dans l'ensemble des zones touchées par les chutes de neige à Azilal.

Les autorités locales de la province ont également mobilisé un nombre important d'unités mobiles et d'ambulances avec un recours, en cas de besoin, au SAMU obstétrical dédié au transport aérien par hélicoptère des malades, notamment les personnes âgées en difficulté et les femmes enceintes vers les maternités hospitalières à savoir le CHP d'Azilal ou le CHR de Béni Mellal.

Concernant les caravanes médicalisées, celles-ci ont pour missions d'offrir des consultations médicales, d'approvisionner les malades examinés en médicaments nécessaires et d'examiner les femmes enceintes par échographie.

D'autre part, une vaste opération de vaccination des enfants de moins de 5 ans, des femmes en âge de procréation et des personnes âgées (plus de 65 ans) contre la grippe saisonnière est également prévue dans le cadre de ces caravanes.

Dans ce sillage, la province d'Azilal a mobilisé au titre de cette année 48 médecins et pas moins de 114 infirmiers et techniciens de la santé dans 28 établissements sanitaires concernés par la gestion de la vague de froid et a programmé l'organisation de 114 campagnes médicales et le déploiement de plus de 16 mini-campagnes mobiles, alors que 211 sorties sont prévues par les effectifs de la délégation provinciale de la santé aux zones touchées.

Au volet de l'enseignement, les autorités locales de la province ont procédé à la distribution et au renouvellement des couvertures au niveau des internats des établissements scolaires et à l'approvisionnement des cantines scolaires et des internats en quantités suffisantes de denrées alimentaires.

Concernant les personnes sans-abris, la capacité d'hébergement disponible est de 30 lits, selon la division de l'équipement de la province, qui assure que l'accueil des personnes sans domicile fixe s'effectuera en étroite collaboration avec l'Entraide Nationale.

Pour ce qui est de la ville de Khénifra, deuxième province touchée par la vague de froid au vu de ses caractéristiques typiquement montagneuses, une réunion élargie a été présidée par le gouverneur de la province, Mohamed Fettah, en présence des chefs des services extérieurs, d'élus et de plusieurs autorités civiles et militaires dans le cadre de l'activation du plan d'action provincial relatif à l'atténuation des effets de la vague de froid et des chutes de neige et précipitations survenant dans plusieurs zones de la province de Khénifra.

Dans ce sens, le plan d'action de cette année cible 47 douars, avec une population estimée à 23.956 habitants qui sont concernés directement par la gestion de la vague de froid, dont 6.228 enfants et 4.121 personnes âgées, tandis que le nombre de femmes enceintes a atteint 180 et 13 autres personnes sans-abris.

Concernant le volet sanitaire et humanitaire, les services de santé ont mobilisé un total de 20 médecins, cadres et infirmiers et procédé au renforcement du parc ambulancier par 42 ambulances, outre l'organisation de 9 campagnes médicales.

L'action de la province de Khénifra s'est centrée sur l'intervention par pôles, à savoir le pôle logistique et des mécanismes sous la tutelle de la direction des équipements qui a mobilisé 41 engins appartenant aux secteurs public et privé pour la lutte contre les effets de la vague de froid.

Il s'agit également du pôle des interventions humanitaires et urgentes en coordination avec les services de la protection civile et du pôle des services de santé et des unités mobiles sous l'égide de la Direction provinciale de la santé, qui assure la permanence des services de santé dans les zones les plus touchées par cette vague. A ce titre, le gouverneur de la province de Khénifra avait assuré, lors de cette réunion élargie, que l'expérience des pôles, qui a débuté l'année dernière, a porté ses fruits et donné des résultats tangibles.

Les autorités locales de la province de Béni Mellal ont, de leur côté, mobilisé l'ensemble des moyens et ressources matérielles et humaines destinés à faire face aux effets de la vague de froid dans 75 douars et 9 communes situées dans des zones difficiles d'accès et fortement menacées par la vague de froid et l'isolement en raison des chutes de neiges.

Lors d'une une réunion consacrée à la présentation des mesures et des préparatifs destinés à faire face aux effets de la vague de froid dans les zones montagneuses, le wali de la région Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal, Khatib El Hebil, a souligné la nécessité de renforcer les mesures initiées pour faire face à cette vague, à travers le recensement de l'ensemble des moyens nécessaires, selon un plan d'action qui assure la pleine harmonie entre les différentes parties prenantes.

Il a appelé à redoubler d'efforts pour assurer le suivi des femmes enceintes dans les douars concernés par la vague de froid, à fournir les couvertures aux internats et "Dar Talib" et "Dar Taliba" et à l'accueil des personnes sans-abris dans des lieux sûrs.

Le wali de la région a aussi exhorté les différents services concernés par la gestion de la vague de froid à la mise en place d'un plan d'action pour la distribution des paniers de denrées alimentaires au profit des familles des douars des zones menacées d'isolement, et à fournir le fourrage des bétails aux éleveurs de ces zones.

Les différents intervenants ont, pour leur part, débattu des mesures de renforcement des équipes médicales et de l'approvisionnement des centres de santé de proximité en médicaments de base, outre la mobilisation des engins de déneigement et des ressources humaines nécessaires à cet effet.

Les participants ont, en outre, discuté de la distribution de bois de chauffage dans les différents établissements scolaires menacés par la vague de froid et de neige, ainsi que de l'hébergement des personnes sans-abri dans les établissements de protection sociale de la région. L'accent a été mis aussi sur le déploiement des moyens logistiques disponibles pour assurer la proximité avec la population et prévenir les inondations au niveau provincial.

Sur un autre volet, le contexte actuel marqué par la propagation de la Covid-19 dans la région de Béni Mellal-Khénifra a impacté de nombreux secteurs d'activité et a, par conséquent, conduit à l'élaboration d'un plan d'action à la mesure de la situation sanitaire difficile que connaît la région en vue d'assurer une parfaite harmonie entre les différents acteurs et ce, en recensant les moyens logistiques et en mobilisant les ressources humaines et matérielles nécessaires, la finalité étant de prémunir les habitants de ces zones contre tout danger.

Ces mesures humanitaires reflètent la Haute Sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure Ses fidèles sujets dans les régions montagneuses affectées par les conditions climatiques difficiles lors de la saison hivernale.

Il est à rappeler que le plan d'action provincial relatif à l'atténuation des effets de la vague de froid repose sur une série de mesures, dont la mise en place d'un centre de commandement pour l'intervention rapide au niveau de chaque province et l'opérationnalisation des commissions provinciales pour intervenir à temps et au bon endroit.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.