Algérie: Pétrole - Début de la réunion Opep+ sur ses baisses de production au-delà de 2020

Alger — Les travaux de la 12ème réunion ministérielle de l'Opep+, réunissant les pays signataires de la Déclaration de Coopération, ont débuté jeudi à huis clos, avec la participation de l'Algérie, afin d'aboutir à un consensus sur les niveaux de baisse de production au début de 2021, et ce dans un marché affecté toujours par la pandémie du Covid-19.

Présidée par le ministre de l'Energie saoudien, le prince Abdul Aziz Bin Salman, et le co-président, le vice-Premier ministre de la Russie, Alexander Novak, cette réunion se penche notamment sur l'étude de la prolongation, au-delà du mois de décembre en cours, de la baisse de 7,7 mbj décidée en avril dernier pour la période allant du 1er août à fin décembre 2020.

Avec l'application de cet accord, l'Opep et ses alliés devaient commencer le 1er janvier 2021 à assouplir l'encadrement de leur production, pour augmenter celle-ci de 2 millions de barils par jour dans un premier temps, mais la deuxième vague de la pandémie de coronavirus qui pèse sur la demande mondiale de brut, a conduit les producteurs de l'Opep+ à réfléchir aux mesures adéquates pour s'adapter aux données du marché pétrolier.

Prévue mardi mais a été reportée à ce jeudi à 14 h, puis décalée de prés de deux heures, pour plus de concertations avant de décider d'entamer les travaux à huis clos.

La réunion de l'Opep+ a été précédée lundi dernier par la 180ème réunion de la Conférence de l'Opep, tenue également en visioconférence sous la présidence du ministre de l'Energie et président en exercice de la conférence de l'Opep, Abdelmadjid Attar, et qui avait notamment examiné la possibilité de prolonger le retrait actuel du marché à savoir de 7,7 mb/j, pour une durée de trois mois supplémentaires, c'est-à-dire du 1er janvier jusqu'à la fin mars 2021.

Ce sommet a été suivi mardi et mercredi par des consultations entre l'Organisation et ses partenaires, afin d'arriver à une position commune adaptée à la demande pétrolière, au marché, et à l'ensemble des pays producteurs.

Les 23 pays membres (13 pays de l'Opep et 10 pays non membres de l'Organisation), procéderont, également ce jeudi à l'évaluation de la mise en œuvre et du niveau de respect des engagements de baisse de la production des pays signataires de la Déclaration de Coopération, tels que décidés par la 10ème réunion ministérielle Opep et Non-Opep du 12 avril 2020.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.