Congo-Brazzaville: Sapo Gang 3 - Sam Samouraï poursuit sa lancée

L'artiste rappeur et auteur-compositeur congolais, Sam Samouraï, a dévoilé le 3 décembre en début de soirée son tout nouveau titre « Sapo Gang 3 ». Toujours dans le même style que les deux premiers singles, l'artiste parle de sa passion pour la mode et la valorisation de la culture de son pays.

Sam Samouraï est jeune, créatif, plein de vie et son talent ne cesse de gagner du terrain. Le titre « Sapo Gang 3 » illustre remarquablement l'étendu du talent et de la passion de l'artiste, tant pour la musique que pour la mode. En effet, ce nouveau single d'environ 4 min fait suite à « Sapo Gang 1 » et « Sapo Gang 2 » respectivement sortis en avril et juillet dernier. Grâce à ces hits plébiscités sur la toile, l'artiste s'est vu hisser au rang des étoiles montantes de la musique urbaine au Congo.

« Sapo Gang 3 » fusionne le lari, le français et le lingala. A contrario de ses précédents singles, dans celui-ci Sam Samouraï est accompagné de jeunes femmes, partisanes de sa philosophie de la mode avec des cheveux afro, lunettes de soleil, tenues en pagne ou costumes haut en couleur... Toujours dans ses euphories d'humour, le jeune rappeur congolais a inséré dans son nouveau hit le classique « dzèdzè le maître, le maître qui passe, laissez passer le maître, le maître qui passe wooo », générique d'un jeu de société à la congolaise. Disponible sur plusieurs plateformes de téléchargement mobile telles Deezer, Spotify ou encore ITunes, « Sapo Gang 3 » a de beaux jours devant lui.

Notons que pour Sam Samouraï, dit De la moda, « Sapo Gang » est plus qu'un titre musical. C'est désormais sa philosophie, son identité et la progression du mouvement sera une succession de hits sans fin.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.