Sénégal: Deuxième édition du «Gingembre du Sénégal» - Ziguinchor et Sedhiou accueillent les rencontres les 4 et 5 décembre

3 Décembre 2020

Dans le cadre de la deuxième édition des rencontres dénommées «Gingembre du Sénégal», les villes de Ziguinchor et Sédhiou accueillent la manifestation du 4 au 5 décembre 2020. Le thème retenu est «Vivre ensemble».

Au cours de cette rencontre des conférences et débats axés sur le «Vivre ensemble» seront animées sous différents angles. Les débateurs vont notamment insister sur l'élan national salvateur pour la paix et la cohésion nationale. La rencontre verra la présence de la presse nationale et internationale.

Le «Gingembre de ContinentPremier» est le prolongement des efforts de promotion des cultures et civilisations africaines et l'érection de ponts entre les autres civilisations du monde. Régulièrement, des débats, rencontres ou conférences sont organisés avec des intervenants (intellectuels, écrivains, diplomates, hommes politiques, journalistes), lit-on dans le document de presse.

Le concept de «Gingembre de ContinentPremier», dont la première édition a été lancée le 1er mai 2019 à la Maison Internationale des Associations de Genève (MIA), en présence de hautes personnalités s'inscrit dans le cycle de conférences organisé à Genève et aux Nations Unies, souligne la même source. Initié par le magazine panafricain «Continent Premier», la manifestation est délocalisée en Afrique par le journaliste Gorgui Wade Ndoye. Elle permet à d'imminents intellectuels issus d'horizons divers et variés d'échanger sur différents thèmes.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.