Maroc: L'inclusion sociale des personnes handicapées est l'affaire de tous les secteurs

Rabat — L'inclusion sociale des personnes en situation de handicap constitue une action verticale, qui concerne tous les plans sectoriels et politiques publiques, a indiqué jeudi à Rabat, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.

Présidant une réunion organisée à l'occasion de la journée mondiale des personnes handicapées, le chef du gouvernement a relevé que cette question exige la mobilisation des efforts de tous les secteurs et départements gouvernementaux, afin d'assurer une coordination, une coopération et une action commune.

A cet égard, M. El Otmani a estimé que la promotion des droits des personnes handicapées constitue une responsabilité partagée entre toutes les institutions et composantes de la société, soulignant que les associations œuvrant dans le domaine du handicap sont considérées comme un acteur fondamental dans l'inclusion des personnes en situation de handicap.

Les associations ont dépassé leurs missions traditionnelles réduites à la sensibilisation pour jouer un rôle pionnier axé, notamment, sur les propositions d'idées et de projets innovants aux entités officielles concernées, ainsi que les contributions à fournir par divers services sociaux au profit des personnes en situation de handicap, notamment au niveau des institutions de protection sociale.

Le chef du gouvernement a, à cet égard, salué les efforts consentis par ces associations réputées aux niveaux continental et international pour leurs compétences et expériences, faisant référence, à Soumia Amrani, récemment élue en tant que membre du comité des droits des personnes handicapées. Cette élection, poursuit-il, contribuera à consolider les acquis du Royaume dans le domaine de la promotion des droits des personnes en situation de handicap.

D'autre part, M. El Otmani a indiqué que la célébration de cette journée internationale ne constitue pas uniquement l'occasion d'énumérer les différents programmes et les réalisations, mais il s'agit également d'une occasion d'évaluer, de superviser ainsi que de définir les différents défis qu'impose la cause de la promotion des droits des personnes en situation de handicap.

Abordant lesdits défis, le responsable gouvernemental a mis en exergue l'élaboration de programmes de formation et de renforcement des capacités dans les domaines du développement inclusif, la planification au profit des personnes handicapées, la promotion de leur participation, ou encore l'accompagnement des collectivités territoriales pour la mise en œuvre de projets à même de faciliter l'intégration des personnes handicapées et promouvoir les opportunités de travail indépendant.

Par ailleurs, M. El Otmani a affirmé que la Constitution de 2011 porte un intérêt majeur aux personnes en situation de handicap, notamment dans son article 34 stipulant que les pouvoirs publics élaborent et mettent en œuvre des politiques destinées aux personnes et aux catégories à besoins spécifiques.

A cet effet, ils veillent notamment à traiter et prévenir la vulnérabilité de certaines catégories de femmes et de mères, d'enfants et de personnes âgées, réhabiliter et intégrer dans la vie sociale et civile les handicapés physiques sensorimoteurs et mentaux et faciliter leur jouissance des droits et libertés reconnus à tous.

Le Royaume a toujours exprimé son engagement à maintenir et à promouvoir les droits des personnes handicapées, en ratifiant la Convention relative aux droits des personnes handicapées et son protocole facultatif le 8 mai 2009, a ajouté M. El Otmani.

En effet, les réformes lancées par le gouvernement illustrent l'orientation du pays, à travers notamment l'élaboration d'une politique publique intégrée visant à promouvoir les droits des personnes en situation de handicap ou encore l'institution du compte d'affectation spéciale intitulé "Fonds d'appui à la cohésion sociale", contribuant entre autres, au financement de l'assistance aux personnes à besoins spécifiques, a-t-il soutenu, rappelant l'adoption de la loi-cadre n°97.13 relative à la protection et à la promotion des droits des personnes en situation de handicap.

Dans ce sens, le chef du gouvernement n'a pas manqué de mettre en lumière l'engagement du Royaume dans le programme de développement durable à l'horizon 2030 (Programme 2030), attachant une grande importance aux objectifs contribuant au développement des droits des personnes en situation de handicap. De même, il a abordé les différents projets lancés par le Royaume pour le renforcement des droits de cette tranche de la société, notamment l'initiative nationale pour le développement humain (INDH), ainsi que la promotion de l'employabilité des personnes en situation de handicap, ajoutant à cet égard qu'un concours pour 200 postes budgétaires leur sera ouvert cette année, en plus du quota de 7% établi par les secteurs gouvernementaux. Des mécanismes de gouvernance sont mis en place pour suivre la mise en œuvre, a-t-il précisé.

Par ailleurs, il a évoqué les programmes d'accompagnement des personnes en situation de handicap à travers le Fonds d'appui à la cohésion sociale, lancé en 2015, soulignant que le soutien apporté à cette catégorie s'élève à près de 680 millions de DH entre 2015 et 2019.

De même, il a mis en avant le lancement en juillet 2019 du Programme national de l'éducation inclusive au profit des enfants en situation de handicap, révélant que le nombre d'établissements d'enseignement inclusif a atteint 3.488, soit environ 31% des établissements d'enseignement.

Le chef du gouvernement a, en outre, mis en relief la mise en place du programme national de qualification des professionnels de la prise en charge des personnes autistes, baptisé "Ressources et appui en autisme pour des familles et intervenants qualifiés" (Raafiq) en février 2019, ou encore le lancement du programme national "Villes accessibles" visant à mettre en place des accessibilités physiques dans les villes marocaines les plus importantes, de développer le cadre normatif et réglementaire régissant ce secteur et à renforcer les capacités en matière d'accessibilité pour les acteurs des collectivités territoriales et les sensibiliser sur l'importance de l'accessibilité.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.