Afrique Centrale: Sécurité - Ouverture de la 50e réunion des experts de l'UNSAC

3 Décembre 2020

Malabo (Guinée équatoriale), 02 décembre 2020 - La 50e réunion des experts du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) a été ouverte mercredi 2 décembre au cours d'une session virtuelle présidée depuis Malabo par M. Matias Nguema Mba Medja, Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération de la Guinée équatoriale.

Après avoir suivi le rapport du bureau sortant conduit par l'Angola, les participants ont fait le point sur l'état de la mise en œuvre des recommandations de la 49e réunion tenue du 25 au 29 novembre 2019 à Luanda. Ils ont ensuite échangé des vues sur la situation géopolitique et sécuritaire de la sous-région. Dans ce chapitre, la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) a présenté une revue qui a permis d'enrichir les discussions. Un volet a été consacré à « la crise multiforme consécutive à la COVID-19 ». Il a mis en relief les défis et les opportunités observés depuis la survenance de cette pandémie, y compris son impact sur la construction de la paix et la sécurité en Afrique centrale.

Plusieurs autres dossiers préoccupants étaient au centre des débats : la piraterie maritime dans le golfe de Guinée ; l'évaluation de la mise en œuvre de la résolution 1325 (Femmes, Paix et Sécurité) en Afrique centrale ; la lutte contre Boko Haram ; la situation des droits de l'homme et l'environnement politique en République centrafricaine (RCA) à quelques jours des élections législatives et présidentielle du 27 décembre 2020.

Pour le reste, il est important de noter qu'à la demande de la Guinée équatoriale, le Parlement de la Communauté des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) a été proposé comme membre observateur de l'UNSAC. M. Parfait Etoung Abena, Secrétaire général dudit Parlement, a remercié le pays hôte pour cette marque d'attention et a indiqué que cette institution communautaire serait disposée à jouer le rôle qui est le sien dans ce Comité.

Les travaux des experts s'achèvent le 3 décembre. La session ministérielle suivra le lendemain, en présence du Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique centrale/Chef de l'UNOCA, M. François Louncény Fall, du Président de la Commission de la CEEAC, M. Gilberto Da Piedade Verissimo, et du Directeur de Cabinet du Président de la Commission de l'Union africaine, M. Abdoulaye Diop.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.