Madagascar: Média - Antsiva ambitionne une couverture nationale

Après vingt-six ans d'existence, la radio Antsiva est solidement ancrée dans le paysage médiatique malgache. Elle ambitionne, maintenant, d'émettre sur l'ensemble du territoire.

La couverture nationale. C'est l'objectif que se fixe la radio Antsiva qui a soufflé ses vingt-six bougies, hier. Dans le paysage médiatique malgache, surtout dans le microcosme radiophonique, Antsiva affiche un record de longévité.

Après vingt-six ans dans la place, la radio Antsiva jouit donc, d'une solide réputation. Outre la diffusion des informations, les incontournables éditoriaux de Annick Raherimanana et Michel Ralibera au début de chaque journal de 12 heures 45, ou encore, l'émission « Ny Marina », dans laquelle Ismaël Razafinarivo décortique les affaires nationales, ont contribué à asseoir durablement cette radio dans le paysage médiatique du pays.

Son slogan, « la radio événement », a fait qu'Antsiva se démarque des autres radios de la place. « Former la relève, mais aussi, parvenir à une couverture nationale est notre objectif pour les années à venir », explique Ismaël Razafinarivo, directeur de publication de la radio Antsiva. Une contribution que cette station souhaite apporter dans l'éducation « qui est une des raisons d'être de la radio », ajoute-t-il.

Comme le souligne Ismaël Razafinarivo, « la démocratisation de l'information est une manière de renforcer la démocratie ». Il reconnait, néanmoins, que techniquement, assurer une diffusion sur tout le territoire, ne sera pas aisé. La loi sur la communication médiatisée définit justement, les contours de cette couverture nationale.

Vœux présidentiels

« La couverture nationale est reconnue à tous les médias publics et privés sous réserve de leur basculement vers le mode de transmission TNT et à la législation y afférente. (... ) Les stations de radiodiffusion et télévision privées choisissent entre sept thèmes à savoir éducation, information, sport, divertissement, art et culture (... ) », dispose l'article 126 de la loi sur la communication médiatisée.

Antsiva est, toutefois, déterminée à relever les défis techniques et éditoriaux de cette couverture nationale. Son directeur de publication table, d'autant plus, que « l'avantage de cette couverture nationale est qu'elle accélèrera le développement partant de la base », en favorisant la circulation de la base vers le sommet et vice versa.

Ses plaidoyers pour la refondation du système de gouvernance est, justement, la ligne idéologique qui a contribué à renforcer la réputation de la radio Antsiva. « Rester en droite ligne d'une idéologie, ne pas être soumis à une couleur politique ou personnalité politique », est le secret de la longévité de la station, explique Ismaël Razafinarivo. Bien qu'ayant son propre idéal sociétal, le plateau d'Antsiva a, toutefois, toujours été ouvert à tous les bords politiques et tous les courants d'opinion.

« Antsiva et les affaires nationales, vingt-cinq ans à avoir cherché la vérité. Ceux qui sont au pouvoir, qui ont été au pouvoir, la société civile, les politiciens et simples citoyens, tous sont passés sur notre plateau, sur nos ondes », publie Michel Ralibera, rédacteur en chef de la station, sur sa page Facebook. La journée d'anniversaire d'hier a ainsi, été à l'image de cette diversité de voix diffusée sur Antsiva.

Chefs d'institution, responsables étatiques et des personnalités politiques ont fait part de leurs vœux pour la station. Ancienne journaliste forgée par Antsiva, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, ministre de la Communication et la culture, est intervenue en direct sur le plateau de la radio, hier. Quelques anciens de la maison ont, en effet, pris part à la fête, hier. Andry Rajoelina, président de la République, a également, fait part de ses vœux à Antsiva, pour son 26e anniversaire.

Outre faire part de ses vœux, le Chef de l'état a mis l'accent sur l'importance de la liberté d'expression dans le pays, tout en rappelant qu'il y a des règles et des normes à respecter. Il a, aussi, souligné le rôle majeur de la presse dans le développement pour une stabilité et une paix durable qui passe aussi, par l'alternance démocratique.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.