Congo-Kinshasa: RVA - Le DG Abdallah Bilenge sera devant la barre aujourd'hui !

Le Procès qui oppose le Ministère Public contre le Directeur Général de la Régie des Voies Aériennes s'ouvre ce cendredi 04 décembre 2020 à la Prison Centrale de Makala.

C'est l'entourage du désormais prévenu Abdallah Bilenge qui a informé la Presse tout en clamant haut son innocence. Il est détenu depuis le 10 novembre 2020 d'abord sous une Détention Provisoire, et ensuite sous un mandat d'arrêt provisoire pour détournement des fonds destinés à la Caisse de sécurité Sociale, à l'INPP, et à la DGI.

Son avocat, Maître Amédée Mboma, ne voit pas les choses de cette manière.

Pour lui, un détournement est consommé lorsque les fonds déjà décaissés sont dirigés vers une autre activité que celle que leur destinaient les prévisions. Or, dans le cas d'espèce, les fonds dont on parle ici n'ont jamais été décaissés par la RVA. Comment peut-on détourner de l'argent que la RVA n'a pas encore sorti de ses caisses ou encore mieux, qu'elle n'a même pas dans ses caisses. Car, pour l'avouer, la RVA n'a pas les moyens qu'on lui impute dans son trésor.

Voila ce qu'il a déclaré à ce propos : « il s'agit d'une créance sociale à la CNSS, à l'INPP, à l'ONEM, ainsi qu'à la DGI. Ce n'est pas de l'argent décaissé et affecté pour des fins privées par mon client. Au moment de la préparation de la paie, la division de rémunération qui fait partie de la direction administrative calcule les salaires des agents et opère des retenus et après transmet les listings au niveau des Finances qui regarde dans la trésorerie s'il y a des fonds suffisants pour les rémunérations des agents et reverser les droits dus aux différents services précités, mais la trésorerie de la RVA n'a pas la capacité de reverser ces droits. Alors comment peut-on arrêter un Directeur Général pour des fonds qu'il n'a pas décaissés ? »

Il devrait fournir, on suppose, des explications sur la destination des fonds collectés sur chaque voyageur qui voyage en transitant par les installations aéroportuaires en payant le Go PASS, et ce que la RVA a fait des autres taxes payées à la RVA, dont, est malgré cela, les caisses sonnent creuses et est incapable de s'acquitter du paiement régulièrement du salaire mensuel de ses travailleurs.

De toutes les manières, maintenant que le procès est ouvert, la vérité va jaillir.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.