Congo-Kinshasa: CAF - Constant Omari se dit victime de cybercriminalité

Aussitôt assis sur son fauteuil du président ad-intérim de la Confédération africaine de football (Caf), le Congolais Constant Omari Selemani fait déjà face à une cybercriminalité sans pareille.

A en croire le communiqué de presse de cette Institution signée par son Directeur de Communication, Alexandre Siewe, des gens mal intentionnés ont créé un compte gmail au nom de Constant Omari, Président de la Caf, et sont en train d'envoyer des messages aux présidents de Fédérations, aux amis et frères ainsi qu'à d'autres partenaires de la Caf.

Ces criminels non autrement identifiés utilisent l'adresse constant.omari2018@gmail.com et le numéro +243 97958263. Ils ont envoyé des messages incendiés à plusieurs responsables, dont le président Seidou Mbombo, président de la Fédération camerounaise de football.

Il lui a écrit : « bonjour cher frère, j'essaye de vous joindre au téléphone mais sans succès. Je vous demande de me joindre en urgence dès réception de mon message pour une communication et essayer de voir comment réfléchir pour l'élection du président de notre organisation. Je suis pour l'instant joignable au numéro suivant : +243979582632 », a-t-il écrit. Un contenu que Constant Omari ne reconnait pas avoir écrit un seul instant à son frère camerounais.

La Direction de communication de la CAF, dans son communiqué, confirme que c'est une fausse adresse électronique, prétendument attribué au président par intérim M. Contant Omari, dans l'esprit de saper gratuitement sa personnalité. Il s'agit donc d'une grossière usurpation du nom d'une personnalité en vue d'une entreprise clairement criminelle, explique le communiqué. Une menace que la CAF et Constant Omari ont pris au sérieux. Ils ont demandé à leurs conseils d'envisager toutes les voies nécessaires en vue d'identifier et mettre hors d'état de nuire les auteurs de ce forfait.

A tous les partenaires de la CAF, il leur a été demandé de redoubler la vigilance.

Pour rappel, Constant Omari séjourne depuis le week-end, au Caire, en Egypte, où il a pris officiellement son fauteuil du président ad-intérim de la Confédération africaine de football (Caf). Il va présider au sommet de cette institution jusqu'à l'organisation des élections générales prévues le 21 mars 2021.

D'ores et déjà, Constant Omari, ce digne fils de la RDC qui maîtrise bien les rouages de Caf, préside déjà des réunions à l'instar de celle du dimanche 29 novembre, avec l'ensemble du personnel de cette grande instance du football africain en tant que président en exercice pour une réunion d'information.

Mais bien avant, il a longuement échangé avec Monsieur Patrice Motsepe, un des quatre candidats à la présidence de cette institution. L'entretien a tourné sur le processus électoral et l'avenir de la Caf. « Le chien aboie, la caravane passe», dit-on.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.