Madagascar: Sambava - Les auteurs d'un viol collectif arrêtés

Coup de filet. Les gendarmes du poste avancé d'Anjagnoveratra, à Sambava, saisis de l'enquête sur un viol collectif suivi de meurtre, sont parvenus jusqu'aux auteurs du crime, avant-hier. Quatre individus ont été interpellés.

L'abus sexuel sur une adolescente de 15 ans s'est passé à Tanambao-Daoud, au cours de la nuit du 29 au 30 novembre. La gendarmerie a été avisée des faits le lendemain. A son arrivée sur place, l'enfant gravement blessée était décédée. Le médecin, s'appuyant sur le résultat de son expertise, a attesté qu'elle avait été violée. Les criminels avaient déjà pris le large.

Les enquêteurs se sont efforcés de travailler sur les indices en leur possession. Les investigations ont mené à la capture de quatre premiers suspects. Une perquisition a été faite chez l'un d'entre eux, mercredi, où un sac contenant le vêtement ensanglanté de la fille a été retrouvé.

Tous les quatre sont passés aux aveux, citant leurs deux complices. Ces derniers sont déjà identifiés par les gendarmes. Ils seront bientôt poursuivis, selon un officier supérieur du commandement du groupement de la gendarmerie de Sava. Les enquêteurs sollicitent donc la collaboration de chacun à cet effet.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.