Madagascar: Toamasina - La deuxième phase de l'extension du port pour bientôt

Les travaux d'extension du port de Toamasina se poursuivent, malgré le retard causé par l'épidémie de coronavirus.

La première phase serait presque arrivée à terme. La deuxième phase du projet va démarrer progressivement, en ce mois de décembre. Cette deuxième phase consiste au prolongement de la brise lame, à la construction du quai C4, aux dragages des quais C1, C2, C3, et à l'amélioration de la circulation intérieure du port. Tandis que la phase une consistait au remblayage d'espace à conteneurs et à la construction de bloc de protection.

L'Agence de coopération internationale du Japon (Jica) a remis du matériel à la Société du port à gestion Autonome de Toamasina (Spat). Ceci, pour améliorer la prise en charge sanitaire de son personnel et pour faciliter la reprise des travaux du projet de développement du port à Toamasina.

Elle a offert des équipements médicaux et des équipements de protection individuelle. Ils serviront à protéger les personnels soignants et le staff, et à équiper les deux centres hospitaliers du Spat. Le directeur général du SPAT, Christian Eddy Avellin affirme qu'aucun cas de Covid-19 n'a été constaté parmi les matelots qui proviennent de l'étranger. Les ports n'ont pas été fermés, malgré la propagation de l'épidémie.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.