Madagascar: Hausse des prix du riz - Ntsay Christian annonce la tenue prochaine d'une réunion de crise

Au niveau de l'Exécutif, l'on soupçonne une spéculation abusive pour semer la zizanie au sein de la population en cette période de fin d'année.

2 400 Ariary le kilo et 650 Ariary le kapoaka. C'est le prix du riz actuellement sur le marché. Depuis quelque temps, la population commence à lancer des cris de détresse par rapport à l'inflation grandissante qui frappe presque toutes les régions de la Grande île. La ministère du Commerce semble dépassé par les évènements, notamment par la hausse considérable des prix du riz et des produits de première nécessité. Depuis la semaine dernière, le président Andry Rajoelina n'a cessé d'interpeller la ministre concernée en plein conseil des ministres.

La décision du Premier ministre d'organiser une réunion de crise sur les prix du riz, et sur l'inflation qui touche le pays actuellement, fait certainement suite à cette interpellation du numéro Un d'Iavoloha. En effet, Ntsay Christian a annoncé hier la tenue prochaine d'une réunion y afférente. A noter pourtant que l'ariary commence depuis quelque temps à se stabiliser face aux devises de référence. Pour l'heure, le locataire de Mahazoarivo préfère entretenir le suspens par rapport à la stratégie que l'Etat entend mettre en place pour résoudre ce problème des prix du riz qui survient à l'approche des fêtes de fin d'année.

Une source proche de l'exécutif a toutefois laissé entendre qu'outre les techniciens de la primature et des ministères concernés, l'Etat envisage aussi de convoquer les collecteurs, les grossistes, les détaillants et les défenseurs des droits des consommateurs. En effet, au niveau du gouvernement, l'on soupçonne une spéculation abusive et une manœuvre délibérée pour semer la zizanie au sein de la population. En marge de la cérémonie de réception officielle des nouveaux matériels de l'Office de la Radio et Télévision de Madagascar (ORTM), le Premier ministre Ntsay Christian a lancé un appel à l'endroit de tous les responsables concernés afin de tout mettre en œuvre pour résoudre ce problème.

ORTM. Hier, le chef du gouvernement, ainsi que quelques membres du gouvernement, ont honoré de leur présence la réception officielle des nouvelles infrastructures mises en place au sein de la TVM et de la RNM à Anosy. Grâce à l'initiative du ministère de la Communication et de la Culture, les médias nationaux viennent de se doter de nouveaux matériels de pointe, de nouveaux studios et des plateaux « manara-penitra » pour le journal télévisé, les débats, et l'émission matinale « Karakory antsika jiaby ». La Radio Nationale Malgache a également été dotée d'un studio moderne.

Au cours de la cérémonie, la ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, a annoncé qu'un musée de la radio et télévision nationales sera mis en place incessamment au sein de l'ORTM afin que les Malgaches puissent assister à des expositions relatant l'histoire de la RNM et de la TVM. Elle a aussi annoncé que face à la concurrence avec les médias privés, l'ORTM prévoit aussi de se doter d'un dôme pour accueillir des évènements culturels.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.