Egypte: L'ONU adopte un projet de résolution égyptien demandant à Israël de mettre fin à l'occupation du Golan

L'Assemblée générale des Nations-Unies a adopté un projet de résolution, avancé par l'Egypte, appelant Israël à mettre fin à l'occupation du Golan syrien et à se retirer jusqu'aux frontières du 4 juin 1967.

Dans un communiqué lu devant l'Assemblée nationale, le représentant permanent de l'Egypte auprès de l'ONU à New York, Mohamed Idriss, a évoqué les principes énoncés dans la Charte des Nations Unies à la lumière de la célébration du 75e anniversaire de la création de l'Organisation en particulier les principes du respect de la souveraineté des États et de la non-ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays, ainsi que le droit des peuples à l'autodétermination et l'inadmissibilité de l'annexion de territoires par la force.

Il a déclaré que les premières mesures à prendre étaient de mettre fin à l'occupation de toutes les terres arabes occupées le 5 juin 1967, appelant la communauté internationale à prendre une position sérieuse pour mettre fin à l'occupation du Golan syrien et des terres palestiniennes.

L'ambassadeur a confirmé que la poursuite de l'occupation du Golan représentait un obstacle à l'instauration d'une paix juste, globale et durable dans la région et réclamé à Israël de reprendre les négociations de paix pour se retirer du Golan conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité.

Il a précisé que la cause palestinienne demeurerait l'axe de la sécurité et de la stabilité dans la région, et prôné l'obtention par le peuple palestinien de ses droits légitimes via l'établissement d'un Etat indépendant sur les frontières de 1967 avec pour capitale Jerusalem-Est.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.