Cote d'Ivoire: Retour d'exilés /Risque d'apatridie - Le HCR salue les actions du pays

4 Décembre 2020

Une délégation du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (Hcr) conduite par son représentant résident, Angèle Djohousso, a une séance de travail avec la Ministre ivoirienne de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné, le 2 décembre 2020, à Abidjan-Plateau, à son cabinet.

Les échanges ont porté sur plusieurs questions d'intérêts communs notamment les 4 principaux piliers axés sur les réfugiés et demandeurs d'asile en Côte d'Ivoire, le retour et la réintégration des ivoiriens en exil, les déplacés internes et l'apatridie.

Les parties ont passé en revue les actions réalisées dans le cadre de leur collaboration, présenté les acquis et les perspectives.

S'agissant de l'apatridie, la Représentante Résidente a salué les actions initiées par le Gouvernement Ivoirien, sous la houlette du Président de la République Alassane Ouattara.

La Côte d'Ivoire est Premier pays d'Afrique et le troisième au monde, à adopter des mécanismes juridiques pour la détermination du statut à l'apatridie et à prévoir un recours en première et deuxième instance.

Ce qui lui a valu des félicitations et une reconnaissance du HCR et des Nations Unies au plus haut niveau.

Poursuivant, elle a salué l'hospitalité de la Côte d'Ivoire pour l'accueil réfugiés sur son sol. A ce jour, 2400 d'entre eux sont en train de regagner leurs pays notamment les centrafricains et les congolais.

La Ministre Mariatou Koné a, au cours de son intervention salué la collaboration entre son département ministériel et le HCR. Cette collaboration a permis d'obtenir des résultats importants notamment le retour de 98 % d'ivoiriens sur plus de 300 000 ayant trouvé refuge dans les pays voisins lors de la crise post-électorale de 2010.

Elle a, à nouveau, exprimé le mécontentement du gouvernement ivoirien suite à la publication des chiffres concernant les réfugiés des crises avant, pendant et après les élections d'octobre 2020.

Réagissant, la Représentante Résidente a indiqué que la situation sera clarifiée. Une réunion transfrontalière aura lieu les 9 et 10 décembre prochain à Yamoussoukro en présence de la Directrice Régionale du HCR et de plusieurs acteurs notamment les Gouvernements ivoirien et libérien, les représentations du HCR des 2 pays ainsi que les experts qui travaillent sur les mouvements des populations.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.