Togo: La Police Nationale apporte des éléments supplémentaires

4 Décembre 2020

Nous l'écrivons en cette matinée du lundi 04 décembre 2020 : le Commandant en chef de la Police Républicaine (CRI) de Tsévié, Kodjo Babatundé a été agressé dans la nuit du mercredi 02 au jeudi 03 décembre 2020, devant son domicile.

Le Commissaire de Police a été poignardé aux environs de 1 heure du matin par des individus non identifiés qui au passage, ont emporté l'arme de service du policier.

Aux dernières nouvelles, la direction générale de la police nationale s'est prononcée sur l'affaire en apportant d'éléments supplémentaires. On informe que le commissaire de police est hors de danger et que l'arme a été retrouvée.

« La police nationale atteste que cette information est vraie et tient à informer le public que la vie du commissaire de police n'est pas en danger et que son arme a été retrouvée », lit-on dans une note rendue publique dans la journée de vendredi 04 décembre 2020 par la Direction générale de la Police. « L'enquête se poursuit en vue d'élucider les circonstances de cette agression et interpeller les auteurs », assure les services dirigés par Colonel Yaovi Okpaoul.

Pour l'heure, les agresseurs ne sont toujours pas encore identifiés.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.