Sénégal: Secteur de la boulangerie - Les acteurs menacent d'augmenter le prix du pain et donnent un ultimatum de 72h à macky

4 Décembre 2020

Les boulangers ont de nouveau fait face à la presse hier, jeudi 3 décembre 2020. Ce, pour mettre à nu les innombrables difficultés auxquelles ils font face.

Par la même occasion, ces acteurs évoluant dans le secteur de la boulangerie ont passé en revue les négociations qu'ils ont eues avec leur tutelle et l'ancien Premier ministre, Boun Abdallah Dionne.

De ces différentes rencontres, un protocole d'accord sur le prix de la farine, du pain et sur la réglementation du secteur de la boulangerie a été ficelé mais qui toujours peine à être appliqué.

Aujourd'hui, face à toutes ces promesses non tenues, les boulangers ont pris la décision d'augmenter le prix du pain, notamment la miche qui était vendue à 150 francs CFA.

« Depuis janvier 2019 le prix du sac de farine a augmenté. Il est passé de 13 000 à 18 000 francs CFA. C'est pourquoi, le prix de la farine doit être en adéquation avec celui du pain » a fait savoir Bada Gassama tout en interpellant le gouvernement sur les TVA.

Les boulangers ont, par la même occasion, exigé le départ de leur ministre de tutelle avant de donner un ultimatum de 72h au président de la République pour résoudre ce problème.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.