Algérie: Opep+ - Limitation de l'augmentation de la production de 500.000 b/j à partir de 2021

Alger — Les 23 pays membres de l'Organisation des pays explorateurs de pétrole (Opep), et leurs alliés se sont accordés jeudi à limiter l'augmentation de leur production pétrolière de 500.000 barils par jour (b/j) à partir de janvier 2021 contre près de 2 millions b/j initialement prévus .

Cette décision a été annoncée jeudi à l'issue de la 12ème réunion ministérielle de l'Opep+, réunissant les pays signataires de la Déclaration de Coopération, tenue ce jeudi en vidéoconférence et à huis clos.

"Au vu des fondamentaux actuels du marché pétrolier et des perspectives pour 2021, la réunion a convenu de reconfirmer l'engagement existant au titre de la décision DoC du 12 avril 2020, puis amendée en juin et septembre 2020, de restituer progressivement 2 mb /j sur le marché, compte tenu des conditions du marché", lit-on dans le communiqué final rendu public par l'Opep.

"A partir de janvier 2021, les pays participants à la DoC ont décidé d'ajuster volontairement la production de 0,5 mb /j de 7,7 mb/j à 7,2 mb/j".

En outre, les comtés participants du DoC ont convenu de tenir des réunions mensuelles à partir de janvier 2021 pour évaluer les conditions du marché et décider de nouveaux ajustements de production pour le mois suivant.

Elle a également rappelé la décision prise par tous les pays participants à la DoC lors des réunions extraordinaires d'avril 2020 d'ajuster à la baisse la production globale de pétrole brut et les décisions unanimes prises lors des réunions de 6 juin 2020.

La réunion s'est aussi félicitée de la performance positive des niveaux de conformité globale aux ajustements de production depuis sa dernière réunion en juin, et de la réponse constructive de nombreux pays au mécanisme de compensation pour tenir compte de leurs volumes sous-performés, comme convenu lors des réunions ministérielles de juin 2020.

Pour l'avenir, la réunion a souligné qu'il était vital que les participants à la DoC, et tous les principaux producteurs, restent pleinement attachés aux efforts visant à équilibrer et stabiliser le marché. Il est noté que de nouveaux verrouillages, en raison de mesures de confinement plus strictes du COVID-19, continuent d'avoir un impact sur l'économie mondiale et la reprise de la demande de pétrole, avec des incertitudes qui prévalent pendant les mois d'hiver.

La demande mondiale de pétrole devrait se contracter de 9,8 millions de barils par jour (mb/j) en 2020, avant de rebondir de 5,9 mb/j en 2021, a rappelé la même source .

La réunion a également pris acte du quatrième anniversaire de la signature de la DoC le 10 décembre 2016 et a félicité les pays participants pour leur engagement continu envers les principes qui sous-tendent la "Déclaration".Enfin, il a été décidé de tenir une réunion ministérielle de l'OPEP et des non-membres de l'OPEP à Vienne le 25 juin 2021.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.