Sénégal: L'ultime hommage de la Nation rendu à Pape Bouba Diop

4 Décembre 2020

Pape Bouba Diop a été élevé ce vendredi à titre posthume à la dignité de grand officier dans l'ordre national du Lion et le futur musée de football qui sera érigé dans l'enceinte du stade du Sénégal de Diamnadio portera son nom.

L'hommage fut très émouvant. La cérémonie d'arrivée de la dépouille de Pape Bouba Diop a enregistré la présence des membres de sa famille : son épouse, ses deux enfants, ses frères et sœurs, ses coéquipiers en équipe nationale et les plus hautes autorités de la Nation avec à la tête le président de la République, Macky Sall.

La dépouille est arrivée à 17h. Le public se lève. Le cercueil est vêtu des couleurs du drapeau national, ce drapeau qu'il a de son vivant, vaillamment défendu. Le cercueil est porté par des hommes en tenue, sous le regard silencieux du public. Les témoignages positifs sont largement revenus lors de la cérémonie nationale d'hommage au footballeur, décédé en France le 29 novembre, à l'âge 42 ans.

«Un grand Sénégalais, un homme de valeur ». Le descriptif est unanime. Pape Bouba Diop s'est de son vivant illustré de par sa discrétion, sa discipline, sa rigueur, son patriotisme et sa générosité dans l'effort, ont souligné ceux qui ont eu à le côtoyer. Parmi ceux-là, l'ancien ministre des Sports du Sénégal en 2002, Joseph Ndong.

Le président de la République Macky Sall a constaté une « circonstance bien triste. A l'annonce de sa disparition, toute la nation sénégalaise surprise et meurtrie est tombée sous le choc. Papa Bouba s'est forgé un brillant parcours tel un rayon de soleil qui illumine tout sur son passage. Il était connu pour sa rage de vaincre hors du commun. Il a contribué à hisser le nom de notre pays sur la planète football», a dit le chef de l'Etat. Son courage, son sens du jeu, sa détermination et son patriotisme sont à saluer.

Papa Bouba était un joueur modèle convenant et affable comme en atteste les témoignages élogieux de ses coéquipiers, souligne Macky Sall. Malgré la gloire, Bouba Diop est resté un homme simple, modèle et discret. Ses parents et ses voisins l'ont dit, Pape Bouba était un humaniste, généreux et pieux. Le décret divin s'est accompli incomparable. Mais si courte qu'elle fut ta vie aura été utile à la nation, à la communauté, à la planète, souligne le Président. Les morts ne sont pas morts, par ton œuvre grandiose, tu ne mourras jamais, a-t-il ajouté.

Un coéquipier modèle

Elhadji Ousseynou Diouf a au nom de la génération 2002 rendu hommage à «un coéquipier modèle, homme de devoir, père de famille exemplaire». Pape Bouba Diop a marqué son époque. Il a été ce lion qui a su nous rassembler sur et en dehors du terrain, a-t-il dit. Il mérite tous les égards de la Nation. La patrie a perdu un de ses illustres fils. Il a su rendre à tous les Africains leur dignité de sportif avec le but inscrit en match d'ouverture de la Coupe du monde de 2002, a salué Elhadji Ousseynou Diouf. Sega Bass Camara s'est exprimé au nom de la famille du défunt. Il a, dans sa prise de parole, salué la mémoire d'«un frère affectueux, un fils respectueux, un parent disponible. Sa vie aura été courte mais remplie d'utilité».

Augustin Senghor président de la Fédération sénégalaise de Football a salué la mémoire d'un footballeur «de la race des conquérants. Il a su conquérir le monde en 2002 en le mettant en ébullition et en déposant à genoux les puissances du football. Il a montré que le sport n'est pas seulement un jeu mais un levier diplomatique qui peut honorer les Nations. Tu nous as fait vivre des nuits blanches de rêve et de joie», a-t-il notamment dit.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.