Afrique du Nord: El Guerguerat - Le Maroc dissimule ses pertes face à l'armée sarhaouie

Chahid El Hafedh — Le secrétaire général au ministère de la Sécurité sahraoui, Sidi Ould Oukal, a affirmé, jeudi, que le Maroc dissimulait ses pertes face à l'armée populaire de libération sahraouie (APLS) depuis la violation de l'accord du cessez-le-feu et l'agression contre les civils sahraouis à la région d'El Guerguerat en novembre dernier, indique l'agence de presse sahraouie (SPS).

Dans une déclaration aux médias sahraouis, M. Sidi Ould Oukal a fait savoir que "le Maroc dissimule ses pertes enregistrées dans la guerre ayant repris le 13 novembre dernier après la violation de l'accord de cessez-le-feu, signé en 1991 sous les auspices des Nations unis", note la même source.

Selon le même responsable, cette manoeuvre du Maroc "est due à plusieurs facteurs notamment la peur de reconnaître l'autre partie et sa situation économique précaire", ajoutant que "la construction d'une muraille entourant la ville occupée de Samara par le Maroc est une preuve que ce dernier commence à sentir ses pertes et ses défaites".

Les unités de l'APLS ont poursuivi les attaques intenses sur des bases et positions de l'armée d'occupation marocaine le long du mur militaire à El Guerguerat, avait indiqué le communiqué n 21 de la Défense sahraouie.

Les attaques ont engendré des dégâts considérables matériels et humains dans les rangs des forces d'occupation marocaines le long du mur de la honte, ajoute-t-on de même source.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.