Cote d'Ivoire: Lutte contre le coronavirus/Aka Aouélé - « La Covid-19 est sous contrôle en Côte d'Ivoire depuis septembre 2020 »

4 Décembre 2020

La Côte d'Ivoire, sous le leadership du Président de la République, Alassane Ouattara, a, dès la survenue des premiers cas positifs au coronavirus, en mars 2020, pris très au sérieux le risque de propagation de la pandémie.

Le gouvernement ivoirien a, dans l'urgence, élaboré et mis en œuvre un plan de riposte qui a permis de contenir la maladie. Stratégie payante. A en croire Eugène Aka Aouélé, « La Covid-19 est sous contrôle en Côte d'Ivoire depuis septembre 2020 ».

Le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique l'a affirmé dans son discours sur la gestion de la pandémie à coronavirus dans son pays à l'occasion de la session extraordinaire de l'Assemblée générale consacrée à la maladie qui s'est tenu du 3 au 4 décembre à New-York.

Aka Aouélé, qui s'exprimait par visioconférence, a fait savoir que grâce à ce plan de riposte axé sur le triptyque tester, isoler et traiter, la Côte d'Ivoire a pu juguler efficacement les contaminations des mois de juin et juillet, et obtenir depuis début septembre 2020, un taux de cas positifs inférieur à 5%.

« Ce plan de riposte a été financé par l'État, avec des ressources domestiques importantes et l'appui des partenaires. Il a été soutenu par l'isolement du grand Abidjan, la fermeture des frontières terrestres et aériennes, l'application des mesures barrières, la qualité et la gratuité de la prise en charge », a justifié la cheville ouvrière de la politique sanitaire ivoirienne. Il a ajouté qu'au 2 décembre 2020, la Côte d'Ivoire dénombrait 21 361 cas confirmés de Covid-19 et 132 décès, soit 0,6% des cas confirmés. La moyenne d'âge des cas positifs est de 45 ans. Les malades de 65 ans représentent 21%.

Le nombre total de guéris est de 20 852, soit 98,4 % de taux de guérison. 216 cas sont actuellement sous traitement. 97% des cas positifs résident dans les régions sanitaires d'Abidjan, épicentre de la Covid-19 en Côte d'Ivoire.

Un plan national de la vaccination contre le SARS-COV2 dès 2021

En ce qui concerne les prélèvements et les analyses, le ministre ivoirien a rapporté qu'une centaine d'équipes d'intervention rapide (Eir) interviennent sur toute l'étendue du territoire national, dont la moitié à Abidjan. Ces équipes sont dotées de véhicules et de téléphones avec géolocalisation des appels téléphoniques afin d'accéder facilement aux domiciles des cas suspects.

Un centre d'appel pouvant enregistrer et traiter 10 000 appels gratuits par jour a également été mis à la disposition de la population. 13 centres d'accueil et de dépistage du coronavirus ont, par ailleurs, été ouverts dans le Grand Abidjan.

« Le nombre de cas de dépistage est en nette régression depuis le mois de novembre. Le réseau de laboratoires mis en place sous la supervision technique de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire permet de réaliser des tests PCR sur l'ensemble du pays. 214 926 échantillons ont ainsi été analysés en Côte d'Ivoire depuis le début de la pandémie », a énuméré Eugène Aka Aouélé.

Face à la persistance de la pandémie, la Côte d'Ivoire envisage d'organiser un atelier bilan de la riposte sanitaire à la maladie à Covid-19 au cours de ce mois de décembre dans une perspective d'intégration dans le système de santé de routine.

Le gouvernement entend renforcer les campagnes de sensibilisation communautaires pour limiter la propagation du virus. « Des directives sont en cours d'élaboration pour l'utilisation des tests antigéniques ainsi que la mise en œuvre, dès 2021, d'un plan national de la vaccination contre le SARS-COV2 », a conclu le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.