Sierra Leone: La journaliste Isha Sesay, nommée ambassadrice de bonne volonté du FNUAP

Journaliste, militante et écrivain sierra-léonaise distinguée, Isha Sesay a été nommée ambassadrice de bonne volonté du FNUAP, l'agence des Nations Unies pour la santé sexuelle et reproductive, où elle contribuera à sensibiliser au fléau mondial de la violence contre les femmes et aux pratiques néfastes, telles que les mutilations génitales féminines.

En tant que fille d'une survivante de mutilations génitales féminines et petite-fille d'une personne qui a pratiqué cette pratique néfaste en Sierra Leone, Mme Sesay a toujours su qu'elle voulait utiliser sa voix, sa position et son pouvoir pour lutter contre les injustices, les abus et la violence auxquels les femmes et les filles sont confrontées dans le monde entier.

"La pandémie de coronavirus a souligné l'urgence de cette lutte contre la violence sexiste", a déclaré Mme Sesay.

Elle a ajouté : "En tant que femme noire et africaine de Sierra Leone, une nation confrontée à l'inégalité des sexes et à la violence sexuelle, je suis extrêmement fière d'assumer le rôle d'ambassadrice itinérante du FNUAP et d'engager ma voix, mon privilège et ma position dans leur effort pour obtenir des changements bien retardés et bien nécessaires".

Cet appel à la justice et à l'égalité a préparé le terrain pour les 16 jours d'activisme contre la violence sexiste de cette année, où le monde s'unit pour mettre fin aux abus et à la discrimination à l'égard des femmes et des filles.

Alors que la violence continue de s'accroître dans le contexte de la pandémie, avec 15 millions de cas supplémentaires de violence sexiste prévus pour chaque période de confinement de trois mois, il n'a jamais été aussi impératif d'agir.

"Isha Sesay est une talentueuse présentatrice d'histoires qui a utilisé sa tribune pour faire entendre la voix de certaines des femmes et des filles les plus marginalisées du monde", a déclaré la directrice exécutive du FNUAP, le Dr Natalia Kanem. "C'est une avocate passionnée qui possède une capacité unique à inspirer les adolescentes d'Afrique et d'ailleurs à croire en leur propre agence et en leur potentiel. Le FNUAP est ravi d'accueillir Mme Sesay en tant qu'ambassadrice de bonne volonté, qui défend des questions au cœur de notre mandat".

De 2005 à 2018, Mme Sesay a travaillé pour CNN, où elle s'est concentrée sur les histoires d'injustice sociale et leur impact sur les femmes et les filles. Sa couverture de l'enlèvement par Boko Haram de 276 filles dans une école de Chibok, au Nigeria, en 2014, a remporté un prix Peabody. En 2019, elle a écrit un livre sur les filles de Chibok, "Beneath the Tamarind Tree".

Mme Sesay est également la fondatrice et la présidente de W.E. (Women Everywhere) Can Lead, une organisation à but non lucratif travaillant en Sierra Leone, qui a pour but d'encourager et de donner aux adolescentes les moyens de devenir la prochaine génération de dirigeantes dynamiques en Afrique.

Plus de: Africa Renewal

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.