Maroc: Botola Pro D1 2020-2021 - La RSB, un outsider qui n'en est plus un !

Berkane — Longtemps considéré comme un outsider capable de créer la surprise mais sans être un prétendant durable pour les titres, le club de la Renaissance sportive de Berkane (RSB) s'est forgé une image de sérieux compétiteur à ne pas prendre à la légère, grâce à ses derniers succès à l'échelle nationale et continentale.

Année après année, le club orange accumule les consécrations et les bonnes performances, arrivant cette année à décrocher son premier titre africain et une troisième place méritée au championnat national D1 Pro. Avec un peu plus de chance durant certains matchs clés, le collectif berkani aurait même pu remporter son premier titre de champion du Maroc.

Persévérance. C'est le mot qui résume le mieux l'état d'esprit de cette équipe qui sait apprendre de ses échecs pour construire ses succès. Ainsi, malheureux finaliste de la Coupe du Trône en 2014 face au FUS de Rabat, la RSB a su inaugurer de belle manière son palmarès en remportant ce titre quatre ans plus tard, aux dépens de l'autre finaliste Wydad de Fès.

Le come-back a été encore plus rapide dans la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Après avoir frôlé le sacre en 2019 (défaite aux tirs aux buts en finale face au Zamalek égyptien), la RSB est revenue plus forte pour s'adjuger le titre en 2020, après un parcours sans faute couronné par une victoire en finale contre les Egyptiens du Pyramids.

Les protégés de Tarik Sektioui ne comptent pas en rester là. Tout en gardant un œil sur la Supercoupe de la CAF, qui les opposera à une autre équipe égyptienne, Al Ahly, les Berkanis entament sereinement la nouvelle saison de la Botola Pro D1, sur laquelle ils fondent de grands espoirs.

En effet, le président du club, Abdelhakim Benabdellah, avait affirmé que les dernières consécrations n'étaient qu'un début pour la RSB. «Cela nous ouvre les portes vers d'autres titres à condition de continuer le travail que ce soit sur le plan national ou international», a-t-il déclaré.

Une ambition partagée par l'entraîneur Tarik Sektioui, fier de ses joueurs qui ont fait montre de grandes qualités individuelles et collectives tout au long de la dernière saison malgré les circonstances difficiles liées à la pandémie du nouveau coronavirus.

«Le projet sportif de la RSB ne s'arrête pas là et le travail continue pour décrocher d'autres titres», a-t-il souligné lors de la célébration du premier sacre africain de l'équipe orange.

La RSB s'est bien préparée pour la Botola D1 Pro avec de nouvelles recrues renforçant plusieurs postes de l'équipe, ainsi qu'un stage de préparation marqué par des matchs amicaux contre le Wydad de Témara, l'AS-FAR, le Chabab Mohammedia et Wydad de Fès.

Le but étant de bien roder l'effectif de cette équipe très attendue dans différentes compétitions à l'échelle nationale et continentale, même si la Botola nationale revêtira une importance particulière pour les coéquipiers de Mohamed Aziz, désireux de décrocher pour la première fois le titre de champion du Maroc.

Fondée en 1938, la RSB évolue à domicile au Stade municipal de Berkane (15.000 places). Elle a remporté un titre de la Coupe du Trône (2018) et un trophée de la Coupe de la Confédération africaine de football (2020).

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.