Maroc: Intelligence artificielle - Les entreprises à la vitesse grand V

Casablanca — Devenue un atout indéniable, l'intelligence artificielle (IA) poursuit son développement à même de proposer une panoplie de solutions informatiques innovantes aux entreprises pour booster leurs activités.

Deep learning, machine learning, réalité mixte sont, entre autres, les concepts auxquels est assimilée l'IA qui est passée de la résolution de problèmes à forte complexité logique et algorithmique à des champs d'application plus large comprenant des processus de gestion plus variés.

Représentant des bénéfices colossaux en termes d'amélioration de la productivité et de la commercialisation de produits ou de services, l'intelligence artificielle garantit aux collaborateurs un traitement professionnel de leurs besoins, en partant de la formalisation de la problématique, la proposition des solutions scientifiques et technologiques, l'étude de faisabilité ainsi que la réalisation et la mise en œuvre finale.

"Les entreprises sont de plus en plus susceptibles de récolter les bénéfices des sociétés de logiciels basées sur l'IA qui traitent des problèmes des firmes. Les sociétés qui ont investi dans l'IA ont en moyenne amélioré de 18% les dépenses de leurs clients", a expliqué Badr Idrissi, Président directeur général d'Atlan Space, une startup spécialisée en IA dans le guidage des drones.

Développées depuis les années 2000, les technologies, comme le cloud computing et les développements en matière de connectivités, ont permis aux petites entreprises de développer des technologies qui peuvent être à la pointe de ce qui se passe dans le monde, a-t-il renchéri.

Et de noter: "Bien avant, le développement d'une nouvelle technologie nécessitait d'énormes investissements, notamment aux serveurs et autres infrastructures. Aujourd'hui, ces infrastructures sont d'ores et déjà mises en place".

Cette situation a permis à des entreprises ou même à des start-up dans le monde entier de pouvoir bénéficier des dernières technologies en matière de puissance de calcul sans devoir les acheter, a relevé M. Idrissi, faisant savoir que ces outils ont facilité l'introduction de nouvelles solutions sur le marché sans pour autant nécessiter des investissements énormes.

Ces avancées, a-t-il estimé, encouragent la mise en place d'entreprises qui répondent spécifiquement à leurs propres besoins, citant le cas d'Atlan Space, spécialisée dans l'activité de surveillance de la pêche illégale en utilisant l'IA.

Ainsi, pour les petites et moyennes entreprises où les investissements peuvent être déterminants, inclure l'IA dans son intégralité est crucial pour en tirer pleinement profit, a affirmé M. Idrissi, mettant en avant le recours massif des start-up marocaines à ces innovations.

Il a également souligné l'importance de l'intérêt et le désir d'innovation des jeunes entreprises avec la mise en place de nouvelles applications embarquant de l'IA.

Cependant, avec les nouvelles dispositions mises en place récemment, notamment la facilitation de l'accès au financement via des mesures exceptionnelles comme le produit "Damane Oxygène", destiné à titre principal au tissu des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) impactées par la crise actuelle, ou encore le programme intégré d'appui et de financement des entreprises "Intelaka" ont permis à une nouvelle génération de jeunes entreprises de voir le jour et de pouvoir être financée.

Fréquemment perçue par le grand public comme étant une technologie très complexe à mettre en œuvre, l'IA a besoin de temps pour être assimilée. Son vrai succès dépendra, en effet, de la confiance des esprits en cette nouvelle technologie.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.