Congo-Brazzaville: Vie associative - Handicap Zéro appelle à la réglementation de la circulation des motos

L'ONG note que les accidents causés par les motards dans les artères du pays constituent aussi une cause non négligeable de handicap.

Dans un appel lancé le 3 décembre 2020, en marge de la journée de célébration des droits des personnes vivant avec handicap, l'ONG Handicap Zéro a exhorté à l'élaboration d'une loi pour réglementer la circulation des motards dans les artères de la République démocratique du Congo. Pour la coordonnatrice de cette association, Sergine Gino Rehema Bweka, cette recommandation vise à réduire les accidents causés par ces engins, qui constituent aussi une cause non négligeable de handicap.

Il est, en effet, rappelé que la conduite des motards dans les principales villes du pays est déplorée à chaque occasion. Les motos, note-t-on, bien que jouant un rôle non négligeable dans le déplacement de la population, causent également beaucoup de dégâts par des accidents.

Régissant sur cette situation, l'opinion soutient que la majorité de motards ne maîtrise pas le code de la route ni le respecte. « Ils sont toujours pressés et se prennent pour des prioritaires dans la chaussée », a soutenu un agent de police de circulation routière. C'est ici que, soutenant cette recommandation faite par l'ASBL Handicap Zéro, beaucoup de Kinois, qui ont vécu ces accidents causés par les motards à travers la ville de Kinshasa par exemple, sont d'avis que la règlementation de la conduite des motos s'impose comme une priorité pour éviter tous ces dégâts causés dans les routes de la ville-province et des autres grandes agglomérations du pays.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.