Angola: Le vice-président défend un système éducatif basé sur les sciences exactes

Luanda — Le vice-président de la République, Bornito de Sousa, a défendu vendredi, à Luanda, l'investissement continu dans des programmes de développement des talents et des modèles d'apprentissage qui stimulent la compétence et le sens critique.

S'exprimant lors de la proclamation de l'Académie angolaise des sciences, Bornito de Sousa a jugé urgent de mettre en œuvre un modèle d'enseignement en Angola qui privilégie la science, les technologies, l'ingénierie, les mathématiques, les sciences médicales, l'anglais, les arts et les sciences agraires.

"Il est urgent de former l'enseignant et l'école où nous allons former les enfants d'aujourd'hui qui vont construire l'Angola en 2050 et de la 4ème révolution industrielle, en se basant sur la réalité actuelle du pays", a affirmé le vice-président de la République.

Il a ajouté que le goût pour la science doit être stimulé dès le plus jeune âge et les premières classes, et a rappelé que les pays qui sont aujourd'hui des exemples de réussite en termes de développement économique et social, et d'employabilité des jeunes, ont privilégié les Sciences exactes, les Technologies et l'Entrepreneuriat.

«Nous défendons cette modalité comme meilleur pour l'Angola et pour les Angolais», a-t-il affirmé, rappelant que telle est la perspective du Plan national de formation du personnel de l'Angola et, en général, de pratiquement tous les instruments qui servent de lignes directrices des différents acteurs du système national de science, technologie et innovation.

L'Académie angolaise des sciences (AAC) est une association privée sans but lucratif, à caractère scientifique, qui jouit de la personnalité juridique et de l'autonomie scientifique, administrative, patrimoniale et financière.

Entre autres objectifs, l'AAC est chargée de promouvoir et de récompenser l'excellence scientifique, de diffuser les connaissances scientifiques et de faire progresser la science en Angola, de fournir des avis scientifiques à l'Exécutif sur l'élaboration de politiques publiques, de promouvoir les études scientifiques pertinentes pour la société et de bonnes pratiques en science, en tenant compte de l'éthique professionnelle et de la propriété intellectuelle.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.