Congo-Brazzaville: Covid-19 - Caritas-Congo lance le projet de mobilisation et protection contre la pandémie

Depuis près de trois semaines, la RDC vit la deuxième vague du coronavirus au regard du nombre des cas qui va crescendo surtout à Kinshasa, l'épicentre de la maladie.

Pour protéger la population contre la covid-19, Caritas-Congo, grâce au financement de CDC Africa, vient de lancer le projet de mobilisation et de protection de la population contre la pandémie dans deux provinces du pays, à savoir Kinshasa et Équateur.

Le lancement de ce projet, le 4 décembre, à l'ITM Kintambo a été marqué par l'ouverture d'un atelier de formation de relais communautaires dont le go a été donné par le chef de division provinciale de la Santé de la ville de Kinshasa, le Dr Alex Kalume. D'une durée de trois mois, ce projet qui concerne aussi la province de l'Equateur cible à Kinshasa cinq zones de santé, à savoir Bandal, Kintambo, Mont-Ngafula 1, Binza ozone et Binza météo.

A en croire le secrétaire exécutif de la Caritas-Congo, Boniface Nakwagelewi, ce projet a comme objectif général de contribuer à la contention de la propagation de la covid-19 et à la réduction de la morbi-mortalité liée à cette pandémie dans les deux provinces ciblées. Quant à l'objectif spécifique, il vise à renforcer la communication et l'engagement communautaire en vue de réduire le risque de la transmission. « Durant ce projet, l'action de la Caritas consistera à renforcer la surveillance épidémiologique au niveau des points d'entrée dans 100% des formations sanitaires et dans 100% des communautés à haut risque, assurer une large information-sensibilisation et une mobilisation sociale intensifiée auprès des groupes à haut risque et des populations spéciales », a souligné le secrétaire exécutif de Caritas-Congo.

En termes des résultats attendus au terme de ce projet dans les deux provinces ciblées, Boniface Nakwagelewi a précisé que la surveillance épidémiologique au niveau des points d'entrée dans 100% des formations sanitaires et dans 100% des communautés à risque sera renforcée ; la sensibilisation-information et une mobilisation sociale intensifiée auprès d'au moins 80% des groupes à haut risque et des populations spéciales de la ville de Kinshasa et de la province Equateur sera assurée

Pour aider les relais communautaires de ces cinq zones de santé ciblées à Kinshasa à mieux sensibiliser la population au changement de comportement face à cette pandémie, le secrétaire exécutif de la Caritas-Congo a remis symboliquement quelques matériels de sensibilisation au chef de la division provinciale de la Santé qui, à son tour, les a remis au médecin chef de zone de Kintambo, le Dr Frida Mbuse Maholo.

Ce projet dote, au total, les cinq zones de santé de cinquante thermos flash performants, mille huit cents masques, cent vingt-cinq cartons des solutions hydro-alcooliques, deux mille cinq cents dépliants en français et lingala, deux mille cinq cents affiches en français et lingala, soixante-quinze pancartes dans toutes les zones de santé, cent mégaphones et piles, six cent t-shirts pour les relais communautaires et six cents gilets.

Le Dr Alex Kalume qui a ouvert cet atelier a reconnu le rôle combien important que joue le relais communautaire dans la lutte contre cette pandémie. Raison pour laquelle il leur a demandé d'être des modèles tout en leur exigeant le respect des gestes barrières durant la sensibilisation avec les communautés. « À travers cette formation, vous comprenez quel est votre rôle. Vous avez un rôle important à jouer et vous devez vous approprier cette riposte. Vous devez servir d'exemple dans la sensibilisation. Vous-mêmes vous devez vous protéger, il ne faut pas sensibiliser sans respecter les gestes barrières. Vous devez respecter tous ces gestes et être des modèles ».

Le projet de mobilisation et protection des populations contre la covid-19 bénéficie de l'appui financier de CDC Africa, une institution technique spécialisée de l'Union africaine créée pour soutenir les initiatives de la santé publique des Etats membres et renforcer la capacité de leurs institutions de santé publique mais aussi pour détecter, prévenir, contrôler et répondre rapidement et efficacement aux menaces des maladies. Cette institution a son siège à Adis Abeba en Ethiopie.

A La Une: Coronavirus

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.