Ghana: Début des élections présidentielle et législatives

Vote dans le calme à Nima, un quartier d'Accra favorable à l'opposition, lors des élections présidentielles et législatives du lundi 7 décembre au Ghana.

Les Ghanéens sont appelés aux urnes, ce lundi 7 décembre, pour choisir leur nouveau président ainsi que des membres du Parlement pour les quatre prochaines années.

Douze candidats s'affrontent dans le cadre du scrutin présidentiel, dont deux principaux : l'ancien président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, sous les couleurs du New patriotic party et l'ancien président, John Dramani Mahama pour le compte du National democratic congress.

La veuve du défunt ancien président Jerry John Rawlings, Nana Konadu Agyman Rawlings, s'est aussi présentée. Elle est soutenue par son propre parti, le National democratic party.

Dans le cadre des législatives, vingt-sept partis ainsi que des candidats indépendants se disputent les deux cent soixante-quinze sièges. Ce scrutin est le huitième consécutif, depuis le retour du multipartisme en 1992, sous la présidence de Jerry John Rawlings.

Les questions clés que les électeurs prendront en considération comprennent la corruption, l'instruction supérieure gratuite et la crise de l'emploi, surtout en milieu jeune.

Selon les observateurs, il existe une forte sécurité dans l'ensemble des bureaux de vote et au niveau communal, de manière à prévenir des foyers de violence et à protéger les urnes. Différents groupes d'observateurs locaux et internationaux se trouvent sur place pour garantir le caractère correct dudit scrutin. La Commission électorale du Ghana, responsable de la supervision des élections, a assuré que l'ensemble des mesures anti-covid-19 seront appliquées.

Les prêtres ont exhorté les fidèles, au cours des messes de dimanche, à exprimer leur vote de manière pacifique et au profit du pays.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.