Cameroun: Croissance économique - Le port de Kribi marque des points

La structure a été félicitée, en fin de semaine dernière, par une mission du ministère en charge de l'Economie venue s'assurer de ses travaux de fonctionnalité.

Le Port autonome de Kribi (PAK) veut se positionner parmi les leaders de la croissance économique au Cameroun. Opérationnelle depuis mars 2018, cette entreprise fait de bons chiffres. Au premier semestre 2020, le secteur des douanes du Sud 2 a collecté plus de 22 milliards de F de recettes douanières. Un chiffre qui sera à la hausse à la fin du deuxième semestre. Puisqu'après un trou d'air dû à la pandémie du Covid-19, les recettes douanières à Kribi ont repris du souffle.

Au mois de septembre 2020, l'on a franchi la barre de 8 milliards de F de recettes mensuelles. Pour le directeur général de l'Economie et de la Programmation des Investissements publics au ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (Minepat), le PAK est un vecteur de la croissance économique. Isaac Tamba conduisait alors une mission du Minepat à Kribi. Il était question de s'assurer des travaux de fonctionnalité du PAK, d'abord dans sa première phase réceptionnée en 2016, et surtout, d'apprécier et d'évaluer les travaux de la phase II. « Dans les études faites en 2010 par le Minepat, il avait été démontré que le port de Kribi arriverait à saturation à partir de 2020. Nous sommes donc venus voir si c'est le cas », a déclaré Isaac Tamba.

Les 3 et 4 décembre 2020, la mission a visité le site du port en eau profonde de Kribi et a eu une longue séance de travail avec le directeur général du PAK, Patrice Melom. Sur le terrain, Isaac Tamba et ses collaborateurs ont échangé avec quelques opérateurs de la zone logistique et de la zone économique. « Nous avons vu des opérateurs qui ont cru à la destination Cameroun », fait savoir le chef de mission. La délégation s'est aussi entretenue avec les responsables de CHEC, l'entreprise chinoise chargée d'effectuer les travaux de la phase 2 qui ont démarré, il y a quelques mois.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X