Congo-Kinshasa: L'ONU veut améliorer l'offre et la demande de Justice pour consolider la gouvernance et la paix dans le Kasaï central

communiqué de presse

Après la validation et la signature du Programme conjoint des Nations Unies d'appui à la réforme de la justice 2020-2024 en République Démocratique du Congo, le 26 novembre dernier à Kinshasa, la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Ministère de la Justice et le Conseil supérieur de la magistrature de la République Démocratique du Congo ont organisé du 1er au 3 Décembre 2020 à Kananga un atelier de planification pour la mise en œuvre de ce programme.

La province du Kasaï central a été choisie comme province pilote dans ce programme. Il s'agira, à travers l'exécution de ce programme, d'améliorer l'offre de justice et la demande de justice pour les populations vulnérables et à risques en vue de favoriser la résolution pacifique des conflits.

L'objectif général de cet atelier était de présenter aux différents partenaires locaux appuyant le secteur de la Justice, le contenu du programme conjoint d'appui à la réforme de la justice et de permettre à ces partenaires d'adapter la planification du programme aux priorités et défis de la province du Kasaï-Central.

En effet, la situation de la Justice dans le Kasaï central n'est pas très reluisante après la grave crise de 2016 et 2017 suites au phénomène Kamuina Nsapu qui a profondément endeuillé la province et déstructuré son appareil judiciaire la rendant difficilement fonctionnelle. Ainsi, le Kasaï Central compte plusieurs défis dans ce secteur. Il s'agit entre autres de la vétusté des établissements judiciaires et de l'insuffisance des juges et magistrats. A ce propos, Godefroid Mubiayi, le Ministre provincial de la Justice qui se dit satisfait du choix du Kasaï central comme bénéficiaire de ce programme a dit que « le programme correspond à une des réponses attendues au regards de nos besoins d'accès à la justice, de lutte contre l'impunité, de protection des droits humains ainsi que l'instauration d'une paix durable dans cette période post-conflit. C'est une participation éloquente des bailleurs au renforcement de la gouvernance et de la consolidation de la Paix dans la province du Kasaï central ».

Quarante-sept (47) participants y ont pris part dont 9 femmes. Les participants étaient composés des autorités du Ministère provincial de la justice, de l'inspection provinciale de la justice, des principaux responsables des services judiciaires, pénitentiaires et de la PNC, ainsi que le Barreau du Kasaï central, les ONG œuvrant dans le domaine de la justice et des droits humains, le PNUD, l'UNICEF, UNFPA, le CICR et NRC (Norvegian Refugee Council).

Ce programme d'appui à la Justice bénéficie du soutien financier du ministère fédéral allemand des Affaires étrangères. Il sera mis en œuvre conjointement par la MONUSCO, le PNUD, le BCNUDH (Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l'Homme) et l'Equipe d'experts de l'Etat de droit et des questions relatives aux violences sexuelles en période de conflit.

A La Une: Maintien de la Paix et Resolution des Conflits

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.