Les données, plates-formes et analyses aident l'Afrique à lutter contre le Covid-19, selon Chinganya de la CEA

9 Décembre 2020

Addis-Abeba — La Commission économique pour l'Afrique (CEA) et le Partenariat mondial pour les données du développement durable (GPSDD) ont organisé ce mercredi, un webinaire virtuel présentant le pouvoir des partenariats de données dans la lutte contre la pandémie du Nouveau coronavirus en cours en Afrique.

Le webinaire a réuni les coordonnateurs résidents des Nations Unies et leurs équipes, les chefs des Bureaux nationaux de statistique et des équipes de surveillance de la COVID-19 en Afrique, ainsi que des fournisseurs de données, de données interactives, de plates-formes, d'analyses et de solutions testées pour partager leurs expériences, présenter les résultats de leur travail et partager les leçons tirées de leurs efforts de collaboration.

Dans ses remarques, le Directeur du Centre africain pour la statistique, de la CEA, Oliver Chinganya, déclare que depuis la création du partenariat CEA-GPSDD qui vise à aider les pays à mieux réagir à la COVID-19 ; renforcer la résilience de l'Afrique face à la pandémie ; « Nous avons travaillé avec un consortium de partenaires pour soutenir les systèmes statistiques continentaux et nationaux à s'adapter aux défis actuels et réorganiser la production, la diffusion et l'utilisation des statistiques ».

« L'idée était d'apporter les meilleures données, plates-formes et analyses pour lutter contre la COVID-19 à travers l'Afrique », dit-il.

Cela signifie travailler avec les gouvernements pour comprendre les besoins prioritaires en données ; rassembler les fournisseurs de données, de plates-formes et d'analyses en partenariat avec le gouvernement pour proposer des solutions ; mettre en œuvre des solutions testées, renforcer les systèmes en s'assurant que les nouvelles solutions soient durables et puissent être maintenues à long terme ; accroître l'utilisation efficace des ressources des partenaires en ciblant les lacunes de données les plus aiguës et en minimisant les doubles emplois ; et développer les compétences et les capacités pour renforcer les systèmes à long terme.

Les leçons et les informations ont également été partagées entre les partenaires et les pays pour une adoption et une réplication rapides de solutions efficaces.

« Nous avons fixé notre ambition et notre objectif très haut en visant à soutenir plus des deux tiers au moins des pays travaillant avec les coordonnateurs résidents des Nations Unies, les agences gouvernementales et d'autres partenaires », déclare M. Chinganya.

Pour sa part, Claire Melamed, PDG du GPSDD, applaudit l'ambition et le dynamisme autour du travail des partenaires pour garantir que les données éclairent la réponse de l'Afrique à la pandémie mortelle et tracent une voie pour sortir de la crise et fournir les efforts pour mieux avancer.

Elle dit que les partenaires ont travaillé dur pour s'assurer qu'il y ait des données opportunes et précises qui soient bien comprises par les citoyens et les décideurs pour des décisions éclairées.

« Nous devons nous célébrer les uns les autres, nos réalisations et les énormes progrès que nous avons réalisés dans le domaine des données. Nous devons également célébrer et reconnaître les fonctionnaires très aguerris à travers le continent qui ont été responsables de l'utilisation de ces données et de leur transformation en conséquences que nous avons vues et dont nous sommes tous fiers d'avoir contribué à créer », affirme Mme Melamed.

Le consortium de partenaires comprend GRID3, ESRI, Flowminder, FRAYM, Dalberg, Global Voice Group, Surgo Foundation, Space 4 Climate et Facebook, entre autres.

Grâce à ce partenariat, le consortium s'est engagé avec les 55 pays africains et est actuellement activement engagé dans 35 pays ; a tenu des discussions avec les coordonnateurs résidents des Nations Unies dans 18 pays et avec les Bureaux de statistiques nationaux de 22 pays ; et eu de multiples discussions et engagements avec plus de 35 partenaires du côté de l'offre.

Au cours du webinaire, les partenaires ont présenté les résultats de divers partenariats de données et de récits de données émergents au niveau national dans la lutte contre le COVID-19 ; ont célébré leurs réalisations et partagé leurs expériences et leurs défis grâce à l'apprentissage entre pairs de partenariats et d'initiatives en cours pour inspirer la réplication.

Les coordonnateurs résidents des Nations Unies, les Bureaux de statistiques nationaux et les équipes de surveillance ont été présentés aux fournisseurs de données, de plates-formes de données interactives, d'analyses et de solutions testées dans les domaines prioritaires, avec les partenaires expliquant également le processus permettant aux participants d'accéder à la gamme de ressources et à d'autres capacités de soutien disponibles par les fournisseurs côté offre.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.