Maurice organise une réunion pour examiner sa stratégie nationale de réponse à la ZLECA

9 Décembre 2020

Addis-Abeba — Le Gouvernement de Maurice, avec l'assistance technique de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et le soutien financier de l'Union européenne (UE), organise une réunion d'une journée à Port Louis, Maurice. L'objectif principal de l'évènement est de passer en revue la stratégie de réponse nationale de Maurice, qui est en cours d'élaboration pour aider le pays à profiter de l'Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

Au-delà de la revue de la stratégie, à travers la collecte des points de vue de toutes les parties prenantes invitées, la réunion sensibilisera les opérateurs privés du pays aux opportunités de marché qu'offre l'Accord continental. Elle fournira en outre une plate-forme pour stimuler le dialogue public-privé sur le rôle clé que Maurice peut jouer sur le continent.

« La stratégie de réponse nationale recommandera des actions concrètes que Maurice devra entreprendre pour maximiser les opportunités découlant de la ZLECA », déclare le ministère des affaires étrangères, de l'intégration régionale et du commerce international dans un communiqué.

En outre, la stratégie identifiera des actions visant à renforcer la diversification économique à Maurice et développer son commerce de biens et de services avec d'autres pays africains. Il fournira des recommandations sur la manière de stimuler l'investissement grâce à une évaluation des avantages comparatifs et étudier le développement des chaînes de valeur aux niveaux régional et continental, ainsi que sur les questions relatives aux droits de propriété intellectuelle, à la politique de la concurrence et au commerce électronique. La stratégie visera également à intégrer des questions transversales telles que le genre, l'atténuation des changements environnementaux et climatiques et les technologies numériques.

La réunion a été ouverte par M. N. Boodhoo, Directeur de la politique commerciale, Ministère des affaires étrangères, de l'intégration régionale et du commerce international, et ensuite par M. Sizo Mhlanga, Directeur par intérim du Bureau sous-régional de la CEA pour l'Afrique australe ; Mme Beatrice Chaytor, Experte principale du commerce des services, Commission de l'Union africaine ; Amb. Vincent Degert, Ambassadeur de l'UE auprès de la République de Maurice et de la République des Seychelles et par l'Hon. N. Bodha, Ministre des affaires étrangères, de l'ntégration régionale et du commerce international.

L'Ambassadeur de l'UE auprès de la République de Maurice et de la République des Seychelles, présent à la réunion, déclare que l'UE est vraiment enthousiasmée du dynamisme continu démontré pour faire décoller la Zone de libre-échange continentale africaine, car elle est considérée déterminante, cela aidera davantage à transformer l'Afrique. L'UE, en tant qu'autre succès unique de l'intégration continentale, est ici, en tant que partenaire à long terme pour partager des expériences sur l'intégration économique et régionale et le marché unique. L'UE est un partenaire de l'Afrique depuis le début du processus, en la soutenant politiquement et financièrement, et à travers sa politique commerciale.

L'île Maurice est devenue le cinquième pays de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) à ratifier l'Accord en septembre 2019. L'Accord de la ZLECA, une fois opérationnel en janvier 2021, sera le plus important au monde par un certain nombre de pays participants.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.