Gabon/Gambie: Incidents de Banjul - La CAF prend le Gabon à contre-pied

10 Décembre 2020

La décision de la Confédération Africaine de Football par le biais de sa commission de discipline concernant les événements survenus lors de la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2021, match opposant la Gambie au Gabon, est tombée mardi dernier. Selon l'instance continentale, la Gambie est sanctionnée d'une amende de 100 mille $ US, dont la moitié avec sursis, pour n'avoir pas été fairplay.

Pour « non-respect des valeurs de loyauté, d'intégrité sportive et des règles du fair-play concernant l'accueil de la délégation gabonaise », la Gambie doit payer à la CAF une amende de 100 mille $ US. Le pire encore, c'est que le capitaine des Panthères, Pierre-Emérick Aubaméyang écope lui aussi d'une amende de 10 mille $ US pour « manquement aux valeurs sportives et d'intégrité », mais aussi pour avoir diffuser des images de la sélection nationale gabonaise. PEA avait en effet demandé à la CAF de prendre ses responsabilités. Une interpellation qui certainement n'aurait pas plu au jury disciplinaire.

Autant d'éléments incohérents dans la décision prises par la CAF, si on en croit la partie gabonaise qui fustige le fait que ledit jury se soit uniquement « appesanti sur les aspects pécuniaires au détriment de l'éthique sportive ». La Fédération Gabonaise de football a décidé de se réunir hier avec la commission juridique en urgence pour faire appel. Elle compte bien faire sortir de nouveaux éléments selon certaines sources proches de la fédération. Des éléments en rapport avec les statuts de la CAF.

Cette commission qui a décidément botté en touche quant à l'éthique et les valeurs sportives que doivent incarner chaque fédération du continent, n'a pas trouvé mieux qu'une simple sanction financière pour une équipe coutumière des faits. L'appel que fera le Gabon devra être entendu sinon, nous courons vers la perte des valeurs sportives relevant du fairplay, où chaque nation agira comme bon lui semble. En attendant, « l'arbitre » jury disciplinaire attend s'il devra retirer le « penalty » ou non.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.