Cote d'Ivoire: Tidjane Thiam, la nouvelle grosse recrue du Conseil pour le capitalisme inclusif avec le Vatican

Le franco-ivoirien et banquier Tidjane Thiam a été coopté pour faire partie du Conseil pour le capitalisme inclusif avec le Vatican. Une organisation mondiale lancée ce mercredi 08 décembre 2020 et, qui a un but non lucratif, créée sous les auspices du Vatican. Cette initiative conduite par le Pape François a pour objectif d'appliquer les principes de moralité aux pratiques d'affaires et d'investissement.

Appelé le «Conseil», il s'agit d'un nouveau «partenariat historique» entre certains des plus grands investisseurs et chefs d'entreprise du monde et le Vatican qui vise à «unir les impératifs moraux et commerciaux» pour réformer le capitalisme en une «force puissante pour le bien de l'humanité».

Sous la direction morale du résident du Vatican et celle du ghanéen Cardinal Peter Turkson qui dirige le dicastère pour la promotion du développement humain intégral au Vatican, «le Conseil invite les entreprises de toutes tailles à exploiter le potentiel du secteur privé pour bâtir une assise économique plus juste, plus inclusive et plus durable pour le monde».

Cette nouvelle casquette de Gardien du capitalisme inclusif est un nouveau titre pour Monsieur Tidjane Thiam, qui a été nommé récemment par le gouvernement rwandais à la tête du Conseil d'administration de Rwanda Finance Limited (RFL). Ses fonctions ne cessent de graduer, le franco-ivoirien occupe le poste d'administrateur chez Kering, numéro 3 mondial de luxe. Il est également à la tête de l'Africa Covid Task Force. Un groupe central de dirigeants mondiaux appelés «Gardiens du capitalisme inclusif», dirige le Conseil. Ils se réunissent chaque année avec les personnes morales. Ces dirigeants représentent plus de 10 500 milliards $ d'actifs sous gestion des entreprises avec plus de 2,1 billions $ de capitalisation boursière et 200 millions de travailleurs dans plus de 163 pays.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.