Afrique: Le PNUD lance une nouvelle plateforme d'accès aux données sur la Covid-19

New York — Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a procédé ce jour au lancement d'une nouvelle plateforme de données relatives à la COVID-19, baptisée COVID-19 Data Futures Platform. Il s'agit d'une plateforme interactive en libre accès qui regroupe de multiples sources d'informations du PNUD et d'institutions spécialisées des Nations Unies, des universités et du secteur privé. La plateforme offre la possibilité de réaliser des simulations qui permettent à tout utilisateur de visualiser les coûts et l'impact des politiques socioéconomiques et des interventions menées dans les pays et les régions, ainsi que les incidences du ciblage des ménages vulnérables sur le bien-être.

Cette plateforme arrive à un moment où les pays du monde entier font face aux conséquences des multiples vagues de la pandémie, à une récession économique prolongée et à un amenuisement rapide des ressources financières extérieures et nationales. En outre, la tendance actuelle à l'effondrement des mesures de soutien aux revenus des particuliers et des ménages à travers le monde a exacerbé la vulnérabilité des groupes tributaires des programmes de protection sociale et des mesures d'aide à la subsistance.

« Les choix que nous faisons aujourd'hui détermineront ce qui se passera par la suite. Par conséquent, les décisions cruciales que les pays prennent actuellement doivent être fondées sur des données fiables, autrement dit sur une idée claire de la façon dont la COVID-19 transforme rapidement le paysage du développement à travers le monde », déclare Achim Steiner, Administrateur du PNUD ». Et d'ajouter : « Cette plateforme instructive, qui intègre données, analyses, visualisations, avis d'experts et outils interactifs, contribuera à la prise de décision fondée sur des éléments factuels en cette période cruciale. »

Une panoplie de fonctionnalités permet à l'utilisateur de voir au-delà des données pour suivre les indicateurs et mettre la main sur des informations importantes qui aident à aller de l'avant après la COVID-19 et à répondre à des questions de développement stratégiques. Actuellement, la plateforme propose trois grands domaines pour l'action des pouvoirs publics : l'analyse socioéconomique et le coût du revenu de base temporaire, la reprise tenant compte du genre et l'analyse des programmes de relance budgétaire verts. À titre d'exemple, les utilisateurs peuvent recourir au simulateur de la plateforme pour voir ce qu'un revenu de base temporaire pourrait éventuellement coûter dans leur pays, évaluer les effets de la COVID sur l'éducation et l'ambition climatique, ou examiner plus en profondeur les visualisations des effets à long terme sur les ODD.

Les simulations peuvent également aider à lutter contre les inégalités et les écarts entre les sexes en permettant de visualiser l'impact des mesures que peuvent prendre les pouvoirs publics en matière d'écarts salariaux, de planification familiale et d'éducation, et les implications des choix audacieux opérés par les gouvernements en combinant ces mesures.

Au-delà de l'analyse socioéconomique de la COVID-19, la plateforme aidera les gouvernements des pays en développement à choisir et appliquer les politiques de reprise inclusive et verte et les investissements prioritaires ultérieurs qui leur conviennent, en s'appuyant sur les énergies renouvelables plutôt sur les combustibles fossiles afin d'éviter un point de rupture avec la nature et ralentir les effets dévastateurs du changement climatique.

Avant la COVID, environ quatre milliards de personnes déjà ne disposaient d'aucune forme de filet de sécurité susceptible de les protéger contre la vulnérabilité, les risques ou les privations. La COVID-19 pourrait bien porter le nombre total de personnes vivant dans l'extrême pauvreté à plus d'un milliard d'ici 2030.

La nouvelle plateforme de données fournit des informations sur la capacité des personnes à faire face à la crise et à s'en remettre. Elle assure le suivi des mesures à long terme centrées sur la personne. Elle cartographie la population et les groupes pour montrer les effets différenciés de la COVID-19 sur les groupes vulnérables, et aide à suivre les actions prises à brève échéance, y compris les mesures de protection sociale préexistantes, adaptées, appliquées à une plus grande échelle et nouvelles.

Jusqu'ici les partenaires du PNUD et des Nations Unies ont préparé 128 évaluations de l'impact socioéconomique (EISE) dans 93 pays et cinq régions, souvent conjointement avec des institutions financières internationales (IFI), l'Union européenne et d'autres acteurs, y compris des évaluations rapides et approfondies des secteurs économiques et des groupes de population touchés, alors que la situation continue d'évoluer. Les professionnels du développement et les gouvernements peuvent interagir avec les données de ces évaluations sur la plateforme pour bien cerner l'impact de la COVID-19 sur les ménages et les entreprises.

Pour les demandes de renseignements des médias :

Sangita Khadka, sangita.khadka@undp.org, UNDP New York | Tel: +1 212 906 5043

Sarah Bel, sarah.bel@undp.org, UNDP Geneva

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X