Algérie: Kick-boxing / Titre mondial 60 kg - Le combat Fiorenti - Mahmoudi reporté à cause du Covid

Paris — Le combat devant mettre aux prises l'Algérien Elias Mahmoudi et le Français Djany Fiorenti, samedi soir à Marseille pour la conquête du titre mondial de kick-boxing chez les 60 kg, a été finalement reporté à une date ultérieure en raison de la pandémie de coronavirus, ont annoncé les organisateurs.

Comme le stipule le protocole sanitaire en vigueur pendant cette période de pandémie, les organisateurs ont procédé à des tests de dépistage sur l'ensemble des athlètes participants ainsi que sur les membres de leur encadrement. Etant donné que certains parmi ces tests se sont révélés positifs, ils ont décidé de reporter la compétition.

"La détection de plusieurs cas positifs au COVID-19 parmi les membres des équipes participantes nous oblige à reporter la compétition à une date ultérieure, par mesure de prévention", ont indiqué les organisateurs dans un communiqué.

Le combat entre Mahmoudi et Fiorenti était à l'affiche de cette grande soirée de kick-boxing, à la Fight Arena de Marseille, car mettant aux prises deux des actuels meilleurs boxeurs chez les 60 kg.

Fiorenti (27 ans) est passé professionnel il y a trois ans et compte déjà 30 combats "pro" à son actif. Il en a remporté 28, dont six par KO, et ne compte que deux défaites.

Mahmoudi (bientôt 23 ans), lui, ne fait que débuter sur le circuit professionnel, mais a déjà fait sensation, notamment à la fin de l'année 2019, lorsqu'il avait battu aux points l'ancien triple champion du monde de muay-thaï, le Thaïlandais Lerdsila Phuket.

Le jeune Algérien, surnommé le "Sniper" à cause de la précision de ses coups, compte plusieurs autres victoires à son actif, notamment chez les amateurs.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X