Cote d'Ivoire: Pompiers militaires et pompiers civils - Plus de 100 millions de FCFA de matériels offerts par la France

12 Décembre 2020

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile était représenté par le directeur général de l'Office national de la Protection civile (Onpc), Amankou Kassi Gabin, lors de la remise du don.

La France par le biais de son ambassade en Côte d'Ivoire a offert du matériel de secours et d'intervention estimé à 150 000 euros, soit environ 103 millions de FCFA au gouvernement ivoirien. L'équipement destiné aux sapeurs-pompiers militaires et aux pompiers civils a été réceptionné le samedi 12 décembre 2020 par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile qui était représenté pour la circonstance par le directeur général de l'Office national de la Protection civile (Onpc), Amankou Kassi Gabin.

Recevant le don à l'Etat-major du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gsmp) sis à Adjamé, l'émissaire a exprimé la joie qui anime le ministre dont les services font l'objet d'attention particulière, en cette fin d'année. « C'est comme si les partenaires s'étaient attendus pour nous faire la fête de Noël » avant l'heure, faisant allusion au matériel reçu au cours de la même semaine. Il s'agissait de 2000 tenues offerts aux pompiers civils par l'Union européenne (Ue), lundi ainsi que des véhicules d'intervention reçus mardi, fruit du partenariat entre le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et le Japon.

Le don de la France, selon le Directeur général de l'Onpc, vient renforcer le plateau technique aussi bien du Gspm et de la Protection civile. Il va permettre également aux équipes de « répondre sans nul doute à l'attente des populations ». Amankou Kassi Gabin n'a pas manqué, de ce fait, de rendre hommage au donateur pour « son assistance permanent » à la Côte d'Ivoire en matière de protection civile. Non sans lister des actions menées par le partenaire historique à l'endroit du pays. Il s'agit, entre autres, de l'appui en matériel de secours et les nombreux stages de perfectionnement hors du pays et en Côte d'Ivoire offerts aux Ivoiriens. Pour le représentant du ministre, la somme de ces actes posés par la France contribuent désormais à « la montée en puissance de la Protection civile ».

Se tournant vers ses collaborateurs, M. Amankou leur a demandé d'en prendre soin afin de toujours mériter la confiance des donateurs.

Le premier conseiller de l'ambassadeur de France, Marc Didio, s'est de prime abord félicité de cette action posée avant de donner l'assurance de son pays à toujours accompagner la Côte d'Ivoire pour faire « progresser » la Protection civile. « Vous pouvez compter sur l'ambassadeur pour soutenir cet effort », a-t-il affirmé, ajoutant que le gouvernement français « reste très attaché à tout ce qui concours à la sécurité et à la protection des populations ».

Signalons que le don est composé d'oxygénateurs, de groupe électrogènes, d'équipement pour deux postes de secours avancés pouvant contenir 10 victimes chacune et divers outils de sauvetage et de consommables.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X