Congo-Kinshasa: Tanganyika - Avec l'appui de la MONUSCO, le gouvernement réitère son engagement à lutter contre les violences sexistes

communiqué de presse

En marge de la journée internationale des droits de l'homme, le 10 décembre 2020 - date marquant aussi la fin de la campagne des 16 jours d'activisme contre les violences sexistes - la ministre provinciale en charge des Droits humains de la province du Tanganyika a réitéré l'engagement de son gouvernement à lutter contre toutes les formes de violations des Droits de l'Homme.

Mme Mbwisha Mulaye Véronique l'a fait au cours d'une cérémonie organisée en collaboration avec le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l'Homme (BCNUDH/MONUSCO) à Kalemie, à laquelle assistaient, outre ses collègues du gouvernement provincial, des responsables de la MONUSCO, des agences du système des Nations Unies et d'ONGs internationales, ainsi que ceux d'organisations de la Société civile.

La Ministre provinciale en charge des droits humains a salué la mobilisation et le travail abattu de façon collégiale durant cette campagne débutée le 25 novembre dernier.

« Je suis heureuse de voir que la quasi-totalité des acteurs actifs que compte la province ont pris part à cette campagne malgré la période critique de la COVID-19 », a-t-elle affirmé, avant de remercier la MONUSCO et les acteurs humanitaires pour leurs actions en faveur des populations vulnérables.

Sous l'égide de son ministère, plusieurs activités ont été menées dans le cadre de la campagne des 16 jours d'activisme, dont l'organisation, le 9 décembre 2020, d'une table ronde sur le thème des « Droits de l'homme et Violences faites aux femmes dans le contexte de la COVID-19 ».

Une cinquantaine de participants, dont 14 femmes, parmi lesquels des autorités provinciales, des acteurs de la Société civile ainsi que des membres d'agences du système des Nations Unies y ont participé. Cette rencontre a permis de faire un état des lieux des Droits de l'Homme dans la province.

Un engagement provincial prometteur

Délivrant le message du Secrétaire Général de l'ONU pour ce 72ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, qui est célébré dans un contexte particulier, le Chef par intérim du bureau de la MONUSCO à Kalemie, Essoh Essis, a estimé que l'engagement des autorités provinciales pour les questions des Droits de l'Homme est prometteur.

« Au nom de la MONUSCO, je voudrais manifester notre admiration pour l'appropriation parfaite faite non seulement de cette journée, sa célébration, mais également les 16 jours d'activisme qui sont en train de se clôturer aujourd'hui », a-t-il affirmé.

Alors que se profile à l'horizon le retrait de la MONUSCO de la province du Tanganyika, le chef de bureau a.i. dit voir en cette appropriation « un signe réconfortant, qui montre qu'une partie essentielle de la mission de la MONUSCO a été remplie ».

Renforcer le respect des droits de l'homme

En perspective de son départ de Kalemie, d'ici 2022, le bureau de la MONUSCO dans cette ville travaille au renforcement du respect des droits de l'homme dans toute la province du Tangangyika.

C'est ainsi que le 2 décembre dernier, la ministre provinciale en charge des Droits humains avait procédé à la pose de la première pierre du bureau de la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH) du Tanganyika, dont la construction est financée par la MONUSCO.

De son coté, la police de la MONUSCO (UNPOL) a obtenu de la Police nationale congolaise (PNC) un engagement formel à lutter contre les violences sexuelles au Tanganyika.

Le 27 novembre 2020, au cours d'une cérémonie au quartier général de la MONUSCO, le Commissaire provincial de la PNC, le Général Yav Mukaya, a signé un engagement écrit. Ce même symbolisme a eu lieu au sein des différentes unités PNC sous son commandement durant la campagne des 16 jours.

Par ailleurs, la police de la MONUSCO a pris l'initiative de faire de la journée du 9 décembre 2020, une journée à dominante « orange », couleur officielle de cette campagne depuis 2014.

A La Une: Maintien de la Paix et Resolution des Conflits

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.