Congo-Brazzaville: Vie syndicale - Le Sylacc signe une convention de partenariat avec la CSTC

Le secrétaire général du Syndicat libre des agents de la communication du Congo (Sylacc), Lucien Oko, a parafé, le 14 décembre à Brazzaville, un document de partenariat avec la Confédération syndicale des travailleurs du Congo (CSTC), représenté par Joseph Steph Bakandila.

Le protocole d'accord permettra à ces deux organisations de travailler désormais ensemble dans le domaine de la défense des intérêts des travailleurs.

Lucien Oko a expliqué que le Sylacc qui ne pouvait pas évoluer seul a jugé utile de se joindre à la centrale syndicale la plus representative du Congo. L'objectif du Sylacc est de défendre les intérêts moraux et matériels des agents. Il a été créé à cause du manque d'organisation de défense des agents évoluant dans le secteur de la communication confrontés à plusieurs défis notamment techniques, humains et financiers.

Le représentant du secrétaire général de la CSTC, Joseph Steph Bakandila a loué l'initiative du Sylacc. Il a exhorté à cette occasion ce syndicat à privilégier le dialogue et à préserver la paix sociale.

Précisant que la CSTC travaille en partenariat avec le gouvernement, il a indiqué : « le dialogue social a permis de créer un cadre social et de concertation qui apporte des solutions à la base. Le syndicat est une force car il ne s'agit pas seulement de revendiquer parce que nous sommes des acteurs et que nous vivons les réalités mais de prôner le dialogue en apportant les suggestions qui peuvent faire avancer l'organisation syndicale ».

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.