Guinée: Alpha Condé a prêté serment devant les Guinéens et des représentants internationaux

Prestation de serment de Alpha Condé pour un troisième mandat en Guinée, le mardi 15 décembre 2020 à Conakry

Le président guinéen Alpha Condé a prêté serment ce mardi 15 décembre à Conakry dans le Palais Mohammed V placé sous haute sécurité, lors d'une cérémonie en présence d'une douzaine de chefs d'État africains et de représentants de la France, de la Cédéao ou encore des Nations unies.

C'est dans l'imposant palais Mohammed V que la cérémonie de prestation de serment d'Alpha Condé s'est déroulée en présence d'une dizaine de chefs d'État africains et de milliers d'invités guinéens.

Parmi les chefs d'État, étaient présents le ghanéen Nana Akufo-Addo, également président en exercice de la Cédéao, Idriss Déby du Tchad, Denis Sassou-Nguesso du Congo et Georges Weah du Libéria. En revanche, parmi les absents figuraient d'abord des voisins directs de la Guinée comme Alassane Ouattara, le président de la Côte d'Ivoire, Macky Sall, celui du Sénégal, et Umaro Sissoco Embaló, chef d'État de la Guinée-Bissau.

Ceux qui s'étaient clairement prononcés, en Afrique de l'Ouest, contre un troisième mandat d'Alpha Condé : Mahamadou Issoufou et Muhammadu Buhari, respectivement présidents du Niger et du Nigeria, étaient aussi absents.

Dans la salle, le président de la Cour constitutionnelle a comme la tradition le prévoit, demandé au président Condé : « Monsieur le président de la République, veuillez lever la main droite et dire le serment prévu à l'article 48 de la Constitution ».

Et comme en 2010 et 2015, Alpha Condé a récité : « Moi, Alpha Condé, président de la République élu conformément à la Constitution, je jure devant le peuple guinéen et sur mon honneur de respecter et faire respecter les dispositions de la Constitution, les lois et les décisions de justice ».

Alpha Condé sera installé dans ses fonctions le 21 décembre prochain.

A La Une: Guinée

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.