Egypte: Les ministres du Plan et de l'Environnement examinent l'investissement dans les réserves naturelles

La ministre du Plan et du développement économique, Hala El-Saïd s'est entretenue mercredi, 16 Dec, avec la ministre de l'Environnement, Yassmine Fouad des divers aspects de la coopération pour investir dans les resserves naturelles.

Selon un communiqué publié mercredi, 16 Dec, par le ministère du Plan, Mme El-Saïd a mis l'accent, lors de la réunion à laquelle a assisté le directeur exécutif du fonds souverain égyptien, Ayman Soliman, sur la mise en place des projets du développement dans les réserves naturelles et l'importance de préserver les ressources naturelles dans ces réserves et ce avec la participation du secteur privé surtout au vu des reformes structurelles entreprises par l'Etat pour davantage de participation du secteur privé dans les divers domaines.

Mme El-Saïd a de même mis en exergue l'importance du fonds souverain égyptien, crée dans le cadre du plan de l'Etat pour réaliser le développement durable (Vision de l'Egypte 2030) et mettre en place une grande entité économique capable, grâce à un partenariat avec des entreprises et des institutions locales et internationales, d'augmenter les investissements, l'emploi et l'utilisation optimale des actifs et des ressources de l'État pour maximiser leur valeur, donner une forte impulsion au développement et préserver les droits des générations futures, en soulignant le rôle du fonds et sa contribution à l'engagement du secteur privé dans le développement de secteurs vitaux et de secteurs stratégiques dans l'état.

Pour sa part, Mme Fouad a souligné la stratégie de son ministère pour développer les réserves naturelles mettant en exergue les grands efforts déployés dans ce domaine tout en prenant en considération les dimensions environnementale, économique, sociale et sanitaire de l'écotourisme.

Le gouvernement, a-t-elle précisé, en accordant de l'intérêt au développement des réserves naturelles, propose un nouveau produit pour l'écotourisme en impliquant le secteur privé et les communautés locales, à condition que le rôle de l'État soit de superviser, contrôler et réguler le processus entre les acteurs et les intéressés dans ce domaine.

Mme Fouad a signalé que le ministère tenait à ce que les activités économiques dans les réserves naturelles n'interfèrent pas avec leur nature.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.