Cameroun: CAN Féminine de handball - Préparatifs en standby

Tandis que la sélection nationale entre en stage dès le 20 décembre prochain à Yaoundé.

N'eût été la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, la Coupe d'Afrique des nations féminine de handball se serait achevée il y a quelques jours au Cameroun. Ce n'est que partie remise puisque la crème de ce sport de mains se retrouvera finalement du 10 au 21 juin 2021 à Yaoundé selon la Confédération africaine de handball (CAHB). Avant le report de cette compétition, la mission d'inspection de l'instance faîtière continentale était rentrée satisfaite après la visite des infrastructures sportives, hôtelières et hospitalières. Mieux, les accords ont été signés par la CAHB représentée par son président Aremou Mansourou et la Fédération camerounaise de handball (Fécahand) par Raymond Mbita Mvaebeme.

Toutefois, la grande salle du palais polyvalent des sports de Yaoundé (Paposy) devra connaître une cure de jouvence avec l'installation d'un nouveau taraflex. Un revêtement de l'aire de jeu requis pour les sports en salle et dont l'acquisition est estimée à 105 millions de F. A côté de cela, il faudra également s'offrir les logiciels nécessaires pour les tableaux électroniques indiquant les scores de chaque match. Tels sont les principaux équipements à commander, à temps. Ce qui n'aurait pas encore été fait manifestement.

Pour le reste, la CAHB n'a pas encore arrêté le nombre de sélections nationales retenues pour le rendez-vous de Yaoundé. Ce qui est sûr, il n'y aura pas seulement huit équipes comme jusqu'ici. Le Comité exécutif de la CAHB décidera du nombre final qui devrait osciller entre 10 et 12 équipes. Par conséquent, le nombre de terrains d'entraînements devrait être revu à la hausse. Le gymnase de l'Ecole nationale des Travaux publics ne suffira pas. Il faudra certainement se tourner vers celui de la Béac. La salle de sport du Complexe sportif d'Olembe n'étant pas achevée.

Sur le plan national, le Comité local d'organisation n'a pas encore été nommé. La Fécahand a mis sur pied un comité interne chargé de préparer cette compétition en attendant. Côté sportif, le plan de préparation de la sélection nationale féminine est déjà connu. Elle entre en stage dès le 20 décembre prochain pour un premier regroupement qui devrait s'achever le 30 du même mois. Il y aura au total cinq regroupements étalés sur deux semaines avec la possibilité de disputer des matches amicaux à partir du quatrième regroupement. La sélection nationale devrait tenir son rang à domicile. Au cours sa dernière sortie officielle aux Jeux africains en 2019 au Maroc, elle avait décroché la médaille d'argent.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.