Seychelles: 2 candidats en lice pour diriger United Seychelles lors de l'élection du mois prochain

Deux candidats sont en lice pour devenir le chef du parti politique United Seychelles lors des élections prévue le 30 janvier lors d'un congrès extraordinaire, a annoncé lundi le bureau du secrétaire général.

Des élections auront également lieu pour les membres du comité exécutif du parti ; 30 candidats se sont inscrits.

Le mois dernier, le parti a annoncé qu'un nouveau leader et un comité exécutif seraient élus lors d'un congrès extraordinaire en janvier et que les membres avaient jusqu'à vendredi dernier pour s'inscrire comme candidats.

Le changement de direction arrive à un carrefour pour le parti, qui était le pouvoir politique dominant dans la nation insulaire pendant des décennies, mais a définitivement perdu le vote d'octobre à la fois dans la course à la présidence et à l'Assemblée nationale.

Le directeur général de United Seychelles, Andy Jean-Louis, qui est également secrétaire général, a déclaré lundi à la SNA que tous les noms des candidats seraient examinés cette semaine par le comité d'éthique interne avant d'être présentés au congrès, l'organe suprême du parti, le mois prochain.

"Notre constitution est claire quant à savoir qui peut se porter candidat et nous plaçons la barre très haut car nous voulons une personne intègre, respectable et capable de représenter le parti à tous les niveaux, qu'il soit national ou international", a déclaré M. Jean- Louis.

Il a ajouté que tous les candidats devront également déclarer leurs avoirs.

Deux personnes ont déposé leur candidature pour remplacer Vincent Meriton, qui avait indiqué l'an dernier qu'il ne se présenterait pas pour un autre mandat à la tête du parti.

"L'un est un homme politique aguerri, bien connu et qui est sur la scène politique depuis longtemps, tandis que le second candidat fait ses débuts à ce niveau, mais il est actif au niveau communautaire", a déclaré M. Jean-Louis.

Le comité exécutif national du parti compte 15 membres et le double du nombre a soumis leurs noms pour le poste. Outre le chef du parti, le comité comprend des représentants du caucus parlementaire, des représentants des jeunes, des femmes et des personnes âgées, ainsi que des professionnels.

Le parti United Seychelles a perdu les élections présidentielles et à l'Assemblée nationale des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, tenues simultanément du 22 au 24 octobre.

Le candidat présidentiel de Linyon Demokratik Seselwa (LDS), Wavel Ramkalawan, a remporté la présidence avec 54,9% des suffrages valables et LDS a remporté 20 des 26 sièges de l'Assemblée nationale.

Le candidat présidentiel de United Seychelles, Danny Faure, alors président sortant, a remporté 28 178 voix, soit 43,5%. Il s'agissait de la première défaite du parti au pouvoir depuis 1977 quand il est arrivé au pouvoir par un coup d'État.

M. Jean-Louis a déclaré qu'en dépit de la perte aux élections, United Seychelles reste pertinent car il est toujours soutenu par plus de 28000 électeurs et peut encore apporter des contributions importantes au processus démocratique du pays.

"Il s'agit d'un nouveau départ pour le parti et ce sera le moment opportun pour les nouveaux dirigeants de se recentrer sur le parti et de décider dans quelle direction ils voudraient que le parti aille, surtout maintenant que nous sommes dans l'opposition", a déclaré M. Jean -Louis

Il a également annoncé qu'il démissionnerait également après le congrès extraordinaire de fin janvier pour faire place à un nouveau directeur général et secrétaire général.

M. Jean-Louis, qui occupe le poste depuis près de trois ans, a déclaré qu'il croyait qu'il fallait donner à la nouvelle direction les nouveaux départs dont elle a besoin.

"Je ne suis pas un politicien. Je croyais sincèrement à l'approche de l'ancien président Danny Faure et à son message mais malheureusement, le peuple a choisi un autre type de politique. En conséquence, le parti devra recourir à un autre type de politique, "a-t-il dit à la SNA.

Le congrès extraordinaire aura lieu au Centre international de conférences et ce sera la première fois que la direction du parti est élue en vertu de la nouvelle constitution entrée en vigueur en novembre 2018.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.